2parents

Il allait par­tir voter. Sur le coup de midi, un peu avant. Il s’était endi­man­ché, puisque c’était dimanche. On vote tou­jours un dimanche. Mais en fait, s’il met­tait ses beaux habits, sa cra­vate, son cha­peau même, c’était pour hono­rer la Démo­cra­tie. Comme s’il était allé à la messe des croyants, ce qu’il n’était pas. Pas dans ce sens là. Car il croyait aus­si, autre­ment, de toutes ses croyances de répu­bli­cain, de socia­liste, d’homme de gauche, de pro­grès, de jus­tice… Il croyait donc à toutes ces valeurs qu’il aurait écrites avec majus­cules. La Répu­blique. Ce mot plain – j’écris exprès comme ça, comme dans plain-chant, à chan­ter plei­ne­ment, oui, pour se retrou­ver aus­si sur le même plan de la socié­té des justes, des frères, des égaux – sans majus­cules de ma part, moi qui me méfie des sta­tues, des édi­fies, ces monstres creux, sou­vent, comme les mots aus­si – trop creux.

Lire l’article

Share Button