Voi­là que Jack Lang entend des voix, beau­coup de voix (50.000) et qu’il les confon­drait même avec des voies (de 2007)… Mer­ci à Sabin, inter­naute che­vron­né, qui me signale l’affaire : « J’ai gla­né sur inter­net une très jolie affaire sur Jack Lang et le fes­ti­val des vieilles char­rues, où le simple men­songe poli­tique se sublime et frôle la mytho­ma­nie, c’était assez réjouis­sant dans l’absolu de lire cela. Non par haine pour l’homme, mais par prin­cipe, comme quoi un men­songe trop impor­tant ne passe pas ».

Au départ donc, une inter­view du can­di­dat à la can­di­da­ture dans le Nou­vel Obs. [17/08/06] Lequel déclare, sans doute enivré par son habi­tuel lyrisme : « … Des signes qui ne trompent pas. J’étais l’autre jour au Fes­ti­val des Vieilles Char­rues. Un évé­ne­ment extra­or­di­naire, inven­té, por­té par des béné­voles. La preuve de la vita­li­té de ce pays, qui n’attend qu’une déli­vrance... On m’attrapait dans les allées. « On sera avec vous l’an pro­chain, débar­ras­sez-nous de cette droite ! » Je suis mon­té sur scène pour saluer Jamel Deb­bouze. 50 000 jeunes m’ont applau­di. Ils criaient, « Jack pré­sident ! » »


L’affabulation, trop grosse,
n’a pas man­qué de pro­vo­quer réac­tions et pro­tes­ta­tions. A com­men­cer sur le blog-même de Lang. Tant et si bien que l’Obs’ – qui avait gobé tout cru ! – en est venu à démen­tir : « Après la publi­ca­tion de l’entretien, nouvelobs.com a reçu plu­sieurs mails de lec­teurs qui vont à contre­sens des décla­ra­tions de Jack Lang.

« Ain­si, Céline H.: « M. Lang n’est pas mon­té sur scène: il a salué Jamel Deb­bouze en cou­lisse, ce qui a été rap­por­té et pho­to­gra­phié dans l’édition bre­tonne d’Ouest France. En aucun cas il n’a été accla­mé par les 50.000 spec­ta­teurs (qui d’ailleurs ne sont pas tous jeunes...) aux cris de « Jack pré­sident ». Pur men­songe élec­to­ra­liste!! »

« Même son de cloche chez Robin C., qui écrit:  » (…) il annonce dans son entre­tien être pas­sé sur scène lors de Jamel! C’est FAUX. Pour avoir vu le spec­tacle de JAMEL, qui fut au pas­sage excellent, Lang n’est jamais venu et il n’a encore moins reçu de “Lang Pré­sident” par 50 000 jeunes ! »

On sait à quel point les jour­na­listes peuvent être mou­ton­niers – Panurge les conduit au pré­ci­pice. Ain­si le Figa­ro papier du même 17 août, sous le titre « Jack Lang y croit tou­jours », reprend comme pain béni les pré­cieux pro­pos publiés dans le Nou­vel Obs’ : « Selon le dépu­té de Bou­logne-sur-Mer, sa chance serait le sou­tien indé­fec­tible de la jeu­nesse. «J’étais l’autre jour au Fes­ti­val des Vieilles Char­rues. On m’attrapait dans les allées. Je suis mon­té sur scène pour saluer Jamel Deb­bouze. 50 000 jeunes m’ont applau­di. Ils criaient Jack pré­sident !», assure-t-il. » »


Et le Figaro.fr de rec­ti­fier le len­de­main, sans gêne ni excuses : « Une amné­sie col­lec­tive aurait-elle frap­pé les mil­liers de spec­ta­teurs du fes­ti­val musi­cal des Vieilles Char­rues? « Je n’ai pas vu l’ombre d’un Jack Lang sur scène » ; « Jack Lang n’est abso­lu­ment pas mon­té sur scène avec Jamel! » ; « Je confirme, c’est abso­lu­ment faux »… Sur le forum offi­ciel du fes­ti­val, les spec­ta­teurs ayant assis­tés au spec­tacle du comique Jamel Deb­bouze sont una­nimes : pas de Jack Lang sur scène ce 22 juillet à Carhaix, en Bre­tagne. » »

Allez faire un tour sur le blog de Lang, ll en prend plein la tronche ! Extraits : « Vous vous fou­tez de notre gueule ou quoi ? Vou­loir être Pré­sident et men­tir comme cela, c’est incom­pa­tible. Et ce matin sur RTL , le bon Jack qui conseille à tous les can­di­dats de mettre leur égo dans leur poche. C’est à mou­rir de rire. Du grand gui­gnol bas de gamme. »

Autre extrait : « Par contre quand mr lang était avec georges frêche pour insul­ter les har­kis, là il n” a rien enten­du... alors que mr lang était à côté... ne souf­fri­riez-vous pas de votre appa­reil audi­tif mr lang ? » Et c’est Agathe, jour­na­liste à Quim­per, qui emballe le tout : « Dif­fi­cile de mettre la char­rue pré­si­den­tielle avant 50.000 bœufs ».

Share Button