Misère de misère de blogosphère !

Voi­là-ti-pas que lemonde.fr, sacri­fiant à l’économie et peut-être aus­si à d’autres néces­si­tés que la gent popu­li ignore, nous a chan­gé sa « plate-forme » de blogs. Et nous pauvres hères de la blogosp’hère, errant comme des bêtes en peine : plus de repères connus, tout une « syn­taxe », vingt-guieux, à réap­prendre, à nos âges ; des titres qui s’barrent en couilles, des pho­tos qu’on sait plus com­ment les mettre… La cata ! C’est ain­si qu’on fait lever la révolte, dont le vent souffle donc par ces temps d’hiver appro­chant, d’incertitude cli­ma­tique, de pannes erra­tiques, élec­triques, zin­for­ma­tiques, et cae­te­riques.

Alors, au prix de l’abonnement, d’aucuns se demandent – et moi-même consé­quem­ment. I’ s’ demandent si ça vaut le coup de…

La bande du monde.fr, a prio­ri sym­pa, pro­met du mieux. Wait and see, comme disait Chur­chill.

En atten­dant, y a mon Faber qui attend dans un coin. Qu’est-ce que je fais de son des­sin génial qui piaffe, hein ?

Share Button