La pré­si­den­te du Part chré­tien-démo­cra­te. Oh, pôvre, la voi­là bien­tôt à moi­tié à poil.

«Der­niè­re minu­te
«jeu­di 10 juin 2010, 20 h 19

«Christine Boutin renonce à son salaire de chargée de mission

«Chris­ti­ne Bou­tin a annon­cé, jeu­di sur Fran­ce 2, qu’elle renon­çait à sa rému­né­ra­tion de 9 500 euros par mois, tout en pour­sui­vant la mis­sion qui lui a été confiée par l’Elysée sur les effets de la mon­dia­li­sa­tion sur les poli­ti­ques socia­les.»

La gran­de âme,  la sain­te dame, chan­tre du catho­li­cis­me de choc, pré­si­den­te du Par­ti chré­tien-démo­cra­te, anti homo, anti IVG,
voi­là qu’elle don­ne la moi­tié de son man­teau (de vison)–  qui était le dou­ble donc (18 000 euros men­suels ! selon le Canard enchaî­né,  plus voi­tu­re de fonc­tion avec chauf­feur, plus des bureaux et un secré­ta­riat par­ti­cu­lier !) de ce qu’il doit lui res­ter, soit enco­re plus de dix fois la misè­re du smi­card ! (sans par­ler des sous-misé­reux de l’ASS, RSA, on s’y perd… face à tant de riches…)

Au nom de quel­les valeurs, autres que bour­siè­res, peut-on jus­ti­fier une tel­le âpre­té au gain ?!

Ain­si a-t-il fal­lu une dénon­cia­tion publi­que pour que pareil scan­da­le ces­se. Com­me l’a dit Woer­th, minis­tre, ce matin dans le pos­te, «main­te­nant qu’il y a polé­mi­que»… Par­ce que, pour sûr, si la dis­cré­tion avait pu être pré­ser­vée, on n’en serait pas là. Sata­né Canard, Enchaî­né de mes deux. Il fau­drait bien le repren­dre en mains aus­si celui-là ! Après Estro­si, Ama­ra, Gay­mard, Sar­ko­zy lui-même avec ses magouilles immo­bi­liè­res à Neuilly, et aus­si Chi­rac, ne pas oublier, 30 000 euros de retrai­te men­suel­le et  logé à l’oeil par son mécè­ne liba­nais… mais qui par­le de cri­se du loge­ment dans cet­te outra­gean­te monar­chie ?

Share Button