1omarjpg.1207920810.jpgÇa relève d’une espèce de génie. Quelque chose comme le Génie de la Bas­tille culbu­tant pri­sons et autres enfer­me­ments de l’esprit. Trois mani­fes­tants, deux ban­de­roles, un coup de crayon et voi­là l’Histoire qui perd son nord, change de tra­jec­toire. Petits mou­ve­ments grands effets ! Rap­pe­lons-nous ce tur­ban comme une bombe… sur la tête stu­pé­fiée de Maho­met – enfin de celles de ses hid­ja­distes. Et aujourd’hui, cette flamme des JO qui vacille – Mao mais…. (Oui, facile…) Et là, cette manif comme un chef d’œuvre devant l’un des 33 biens immo­bi­liers de Omar Bon­go – deve­nu « el hadj » par inté­rêt bien com­pris… Hier donc, manif devant un haut-lieu du Bon­go­land, ain­si que le rap­porte Rue89 :

« Au moment où Alain Joyan­det, le nou­veau secré­taire d’Etat à la Coopé­ra­tion, fou­lait le sol du Palais du bord de mer à Libre­ville, la Cel­lule Fran­ça­frique s’est invi­tée rue de la Baume.

« Au numé­ro 4 de cette rue hup­pée du VIIIe arron­dis­se­ment, un hôtel par­ti­cu­lier en tra­vaux. Pas de nom: la plaque, près de la son­nette, a été arra­chée. A 12h30, une dizaine de membres du col­lec­tif Cel­lule Fran­ça­frique se retrouvent, sous l’oeil avi­sé de l’émissaire de la pré­fec­ture de police, agent des RG en civil. Les jour­na­listes sont aus­si nom­breux que les acti­vistes. (Voir la vidéo)

« Objec­tif de l’opération: la sai­sie -sym­bo­lique- du 33e bien immo­bi­lier acquis par le pré­sident du Gabon. El Hadj Omar Bon­go Ondim­ba a fait ache­ter cette modeste demeure (2000 m2 et 500 m2 de jar­din) pour deux de ses fils. Offi­ciel­le­ment, le pro­prié­taire est une SCI (socié­té civile immo­bi­lière) où appa­raissent les noms d’Omar Denis, 13 ans, et Yacine Kini, 16 ans. Mon­tant de la tran­sac­tion: 18,875 mil­lions d’euros. Soit 9437 euros du mètre car­ré... La des­cen­dance est à l’abri du besoin pour quelques années.

« Et les chiffres sont cruels: le Gabon occupe la 84e place mon­diale pour le PIB par habi­tant, mais seule­ment la 119e posi­tion, sur 177 états, pour l’Indicateur de déve­lop­pe­ment humain. »

Voi­là, l’essentiel est dit. Pas besoin de glo­ser davan­tage ici* sur la Fran­ça­frique et ses réa­li­tés per­pé­tuées par la sar­ko­zie en marche. Jean-Marie Bockel a de quoi médi­ter sur sa rétro­gra­da­tion au pro­fit d’un dépu­té et maire de Vesoul qui a vou­lu voir l’Afrique, et qui a vu Bon­go – comme tou­jours.

* Mais il y a matière ! Voir notam­ment l’excellent site Cel­lule Fran­ca­frique - www.cellulefrancafrique.org

»> Voir la vidéo de la « sai­sie du bien mal acquis »

Share Button