Pro­fes­sion vieillis­sante, salaires en baisse… Les jour­na­listes fran­çais, dont le nombre stagne, paient au prix fort la crise de la presse. La lec­ture de l’étude « Pho­to­gra­phie de la pro­fes­sion des jour­na­listes », réa­li­sée par l’Observatoire des métiers de la presse en coopé­ra­tion avec la Com­mis­sion de la Carte d’Identité des Jour­na­listes, est dépri­mante. On peut tout de même en lire les prin­ci­pales don­nées sur Media Trend .

Share Button