…et j’étais repu.

PS. Et Claude Allègre est tou­jours vivant.

Share Button