g-jaczko-nucleaire-fukushima-usaEx-pré­si­dent de l’autorité de sûre­té nucléai­re des Etats-Unis, Gre­go­ry Jacz­ko vient de jeter un sacré pavé dans la mare nucléa­ris­te. « Ce qui s’est pas­sé à Fuku­shi­ma est tout sim­ple­ment inac­cep­ta­ble » a-t-il décla­ré dans un entre­tien évi­dem­ment repris par le réseau Sor­tir du nucléai­re. Il n’est pas le pre­mier à dénon­cer les insup­por­ta­bles consé­quen­ces de tout acci­dent nucléai­re, dont l’éventualité – sinon la pro­ba­bi­li­té – n’exclut aucu­ne ins­tal­la­tion nucléai­re dans le mon­de. La nou­veau­té, en l’occurrence, vient de l’auteur de cet­te dénon­cia­tion, à savoir l’un des haut res­pon­sa­bles de la sûre­té nucléai­re des Etats-Unis où les pro­nu­cléai­res, faut-il le sou­li­gner ? le consi­dè­rent désor­mais com­me un enne­mi.

Share Button