Le der­nier truc à la mode et à la con dans les médias, c’est le ques­tion­naire « de proxi­mi­té ». Les canards s’y sont mis, les télés aus­si, telle France 2. Ques­tion­ne­ment binaire sur des sujets chauds. On vou­drait faire peuple, sinon « réfé­ren­dum d’initiative popu­laire », et ça culmine dans le déma­go-popu­lo à la « Madame Michu ». Le pom­pon, dans le genre semble avoir été rem­por­té haut la main par La Pro­vence – je dis « semble » car je n’ai pas fait le tour de France de la débi­li­té jour­na­lis­tique. Voi­ci l’objet en ques­tion, tel que paru sur le site du quo­ti­dien mar­seillais :

1prov.1241111183.png

On note­ra que le nombre de couillons ayant ici répon­du n’est pas pré­ci­sé. Ce qui laisse espé­rer que les néga­tion­nistes sont peut-être moins que 4…, ceux-là mêmes ou leurs sem­blables qui, en 1986,  lors de l’explosion du réac­teur de Tcher­no­byl, avaient aus­si pu croire que le nuage radio­ac­tif s’était arrê­té à nos fron­tières. Si la laprovence.com veut bien nous ras­su­rer sur l’esprit cri­tique de ses lec­teurs…

Share Button