Titre du Mon­de (16/11/2007) : « Les Fran­çais sont de plus en plus cri­ti­ques envers la publi­ci­té, en par­ti­cu­lier sur inter­net ». Ah ça oui alors !, sur­tout quand on voit ce qu’on voit. Ce même jour, consul­tant sur la toi­le mon édi­tion d’abonné, je tom­be là-des­sus :

1pub.1195234660.jpg

Soit, la pub com­me com­po­san­te éco­no­mi­que. Admet­tons. Mais pas n’importe quoi, pas n’importe quel­le outran­ce, pas n’importe quel affront à la misè­re du mon­de. Tout de même !

Cet­te pub pour une télé « qui ouvre désor­mais une fenê­tre sur votre âme »…, ce n’est même pas du n’importe quoi : avec cet­te gon­zes­se au visa­ge repu et au regard de dau­ra­de mor­te qui défi­le « en ani­ma­tion », obsé­dan­te, pen­dant qu’on ten­te de com­pren­dre – via l’envoyé spé­cial du jour­nal et la pho­to d’enfants trans­por­tant un corps – l’atrocité du dra­me qui frap­pe Moga­dis­cio et la Soma­lie… Indé­cent

Share Button