On n'est pas des moutons

Mot-clé: connerie

Séguéla : « Même si on est clochard, on peut arriver à mettre de côté 1 500 euros »

Jacques Ségué­la, le plus con des pubeux bron­zés vient de remet­tre une cou­che  à sa conne­rie déjà gra­ti­née. Après sa sor­tie de 2009 - «Si à cin­quan­te ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie !», le célè­bre mora­lis­te s’est sur­pas­sé sur BFM TV. En ten­tant mina­ble­ment de jus­ti­fier sa « pub » pré­cé­den­te – une «conne­rie», admet-il en se don­nant une baf­fe, même s’il ne la «regret­te pas» [sic], il a cru bon d’ajouter : « Il n’y a pas de rai­son de dire aux gens “Vous êtes condam­nés à ne jamais vous fai­re le plai­sir de votre vie”. On a quand même le droit, même si on est clo­chard, on peut arri­ver à met­tre de côté 1 500 euros ! On a le droit de rêver nom de Dieu ! »

À coté de  ce gars-là, Pier­re Bour­dieu fait pen­se-petit, je trou­ve.


Football. « La solitude du gardien de but à l’instant de sa connerie »

Quel­ques expli­ca­tions docu­men­tées :

• conne­rie [kɔnʀi] nom fémi­nin – étym. 1845 ◊ de con, fig. « imbé­ci­le » (cf. onart XIIIe); latin cun­nus

 1.  Bêti­se, cré­ti­nis­me.   « Si la conne­rie se mesu­rait, il ser­vi­rait de mètre éta­lon » (M. Audiard, « Le cave se rebif­fe », film).

 2.  Imbé­cil­li­té, absur­di­té.  cucu­te­rie. Tout ça c’est des conne­ries !   bêti­se.  « Quel­le conne­rie la guer­re » (Pré­vert).

▫ Action, paro­le inep­te.  couillon­na­de. Fai­re, dire des conne­ries. Arrê­te tes conne­ries.

▫ Erreur. bour­de.

• suf­fi­san­ce [syfizɑ̃s] nom fémi­nin : (1640) Carac­tè­re, esprit suf­fi­sant  fatui­té, orgueil, pré­somp­tion, auto­sa­tis­fac­tion, vani­té. « Avec quel ton de suf­fi­san­ce il par­le­rait du pré­cep­teur de ses enfants ! » (Sten­dhal).  contrai­res : Insuf­fi­san­ce. Bon­ho­mie, fami­lia­ri­té, modes­tie.

foot­ball [fut­bol] nom mas­cu­lin

étym. 1888; 1698 dans un récit de voya­ge ◊ mot anglais « bal­le (ball) au pied (foot) »

Famil­le éty­mo­lo­gi­que   pied.

 1.  Vx Foot­ball rug­by ( rug­by), foot­ball asso­cia­tion (ou asso­cia­tion*) : sports de bal­lon en équi­pe.

 2.  Mod. Sport d’équipe (d’abord appe­lé foot­ball asso­cia­tion) oppo­sant deux équi­pes de onze joueurs, où il faut fai­re péné­trer un bal­lon rond dans les buts adver­ses, sans le tou­cher de la main ni du bras. région. soc­cer. Équi­pe de foot­ball ( onze) com­po­sée d’avants, de demis, d’arrières et d’un gar­dien (de but) ou goal.  aus­si libé­ro, 2. stop­peur. Club, cou­pe, cham­pion­nat, ter­rain de foot­ball. Mat­ch de foot­ball ( 1. arbi­tre; atta­que, but, 2. cor­ner, mi-temps, pro­lon­ga­tion; des­cen­te, envoi, 2. franc [coup franc], hors-jeu, 1. pas­se, pénal­ty, répa­ra­tion, shoot, tacle, tête, tir, tou­che, volée; blo­quer, déga­ger, se démar­quer, drib­bler, fein­ter, inter­cep­ter, lober, mar­quer, plon­ger, shoo­ter, talon­ner). Foot­ball fémi­nin. Foot­ball en sal­le.  fut­sal.Abrév. fam.foot[fut]. Jouer au foot.

 Foot­ball de table.  baby-foot, région. kicker.

 3.  En Amé­ri­que du Nord, Sport oppo­sant deux équi­pes de onze (foot­ball amé­ri­cain) ou dou­ze joueurs (foot­ball cana­dien) qui doi­vent por­ter un bal­lon ova­le jusqu’à une zone adver­se en bout de ter­rain.

▫ Région. (Cana­da) [fut­bal] Ligue cana­dien­ne de foot­ball.

▫ Adj. foot­bal­lis­ti­que. L’actualité foot­bal­lis­ti­que.

(Le Petit Robert, 2012)


  • © Ch.- M. Schulz

    « Il fau­drait com­pren­dre que les cho­ses sont sans espoir et être pour­tant déci­dé à les chan­ger. » F. Scott Fitz­ge­rald, Gats­by le magni­fi­que, 1925
    ––––
    « Le plus grand dérè­gle­ment de l’esprit, c’est de croi­re les cho­ses par­ce qu’on veut qu’elles soient, et non par­ce qu’on a vu qu’elles sont en effet. » Bos­suet

  • Traduire :

  • Abonnez-vous !

    Saisissez votre @dresse pour vous abonner à « C’est pour dire » et recevoir un courriel à chaque nouvel article publié.

  • Twitter - Gazouiller

  • Énigme

    Philippe Casal,, 2004 - Centre national des arts plastiques

    Phi­lip­pe Casal, 2004 - Cen­tre natio­nal des arts plas­ti­ques - Mucem, Mar­seille

  • Et ça, c’est tentant aussi…

  • La réa­lité vraie n’est jamais la plus manifeste. (Claude Lévi-Strauss)

    La réa­lité vraie n’est jamais la plus mani­fes­te.
    (Clau­de Lévi-Strauss)

  • 2sexpolLa Revue Sexpol ressuscitée !

    Parue de 1975 à 1981, la Revue Sex­pol (sexua­li­té / poli­ti­que), ses 39 numé­ros et 2000 pages ont res­sus­cité par la gra­ce de la numé­ri­sa­tion. Un DVD est désor­mais dis­po­nible, au prix coû­tant de la numé­ri­sa­tion, de la dupli­ca­tion et des frais de port, soit 16 euros avec jaquet­te cou­leur et boî­tier rigi­de ou 11 euros sans. Ren­sei­gne­ments et com­mande en cli­quant ici ou sur la cou­ver­ture du der­nier numé­ro, ci-des­sus. En savoir plus ici sur Sex­pol.
  • « Comme un nuage – 30 ans après Tchernobyl »

    Com­me un nua­ge, album pho­tos et tex­te mar­quant le 30e anni­ver­sai­re de la catas­tro­phe de Tcher­no­byl (26 avril 1986). La sous­crip­tion étant clo­se (vifs remer­cie­ments à tous les contri­bu­teurs !) l’ouvrage est désor­mais en ven­te au prix de 15 euros, fran­co de port. Vous pou­vez le com­man­der à par­tir du bou­ton « Ache­ter » ci-des­sous (bien pré­ci­ser votre adres­se pos­ta­le !)

    tcherno2-2-300x211

    Il s’agit d’un album-pho­to de qua­li­té, à tira­ge soi­gné et limi­té, 40 p. for­mat A4 « à l’italienne ». Les pho­tos, pri­ses en Pro­ven­ce et notam­ment à Mar­seille, expri­ment une vision artis­ti­que sur le thè­me d’« après le nua­ge ». Cet­te créa­tion rejoi­gnait l’appel à l’organisation de « 1.000 évé­ne­ments cultu­rels sur le thè­me du nucléai­re », entre le 11 mars 2016 (5 ans après Fuku­shi­ma) et le 26 avril 2016 (30 ans après Tcher­no­byl).
  • L’argument fon­da­men­tal pour la liberté d’expression est le carac­tère dou­teux de toutes nos croyances (Ber­trand Russel)

    L’argument fon­da­men­tal pour la liber­té d’expression est le carac­tère dou­teux de tou­tes nos croyan­ces. (Ber­trand Rus­sel)

  • montaigne

    Le vrai miroir de nos discours est le cours de nos vies. Montaigne - Essais, I, 26

    La vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s'est brisé. Chacun en ramasse un fragment et dit que toute la vérité s'y trouve. Djalāl ad-Dīn Rūmī (1207-1273)

  • « C’est pour dire » de Gérard Pon­thieu, est mis à dis­po­si­tion selon les ter­mes de la licen­ce Crea­ti­ve Com­mons : Attri­bu­tion - Pas d’Utilisation Com­mer­cia­le - Pas de Modi­fi­ca­tion (3.0 Fran­ce). Pho­tos, des­sins et docu­ments men­tion­nés sous copy­right © sont pro­té­gés com­me tels.
    Licence Creative Commons

  • « Si vous ne chan­gez pas en vous-même, ne deman­dez pas que le monde change »

    « Si vous ne chan­gez pas en vous-même, ne deman­dez pas que le mon­de chan­ge »

  • Catégories d’articles

  • Salut cousin !

    Je dou­te donc je suis - gp

  • Calendrier

    avril 2017
    lunmarmerjeuvensamdim
    « Mar  
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    Copyright © 1996-2017 C’est pour dire. Tous droits réservés – sauf selon la license Creative Commons.
    iDream theme by Templates Next | Turbiné par WordPress