Tris­te anni­ver­sai­re que celui des deux jour­na­lis­tes de Fran­ce 3 Her­vé Ghes­quiè­re et Sté­pha­ne Tapo­nier et leurs trois accom­pa­gna­teurs, enle­vés lors d’un repor­ta­ge en Afgha­nis­tan. C’était le 29 décem­bre 2009. Depuis, les plus direc­te­ment concer­nés – les famil­les des ota­ges et le comi­té de sou­tien – n’ont reçu que d’indirectes preu­ves de vie des jour­na­lis­tes pri­son­niers, dont une vidéo récen­te. En même temps, ils ont l’impression d’avoir été bala­dés par les auto­ri­tés fran­çai­ses cen­sées négo­cier avec les ravis­seurs. Sans dou­te font-elles tout leur pos­si­ble… Mais il res­te la maniè­re : cel­le par laquel­le on entre­tient les rela­tions avec les dif­fé­ren­tes par­ties. Les­quel­les en sont aujourd’hui à s’interroger sur les dosa­ges entre infor­ma­tion et com­mu­ni­ca­tion gou­ver­ne­men­ta­le. Par la voix de Flo­ren­ce Aube­nas, dans Le Figa­ro du jour, le comi­té de sou­tien inter­pel­le solen­nel­le­ment les auto­ri­tés fran­çai­ses et pose cet­te ques­tion : « Un an déjà, qu’avez-vous fait ? »

Une péti­tion de 80 000 signa­tu­res a été remi­se à l’Élysée la semai­ne der­niè­re. Des mani­fes­ta­tions sont annon­cées aujourd’hui dans le pays, dans des vil­les et des vil­la­ges où par­fois, com­me ici à Saint-Étien­ne-les-Orgues (Alpes de Hau­tes-Pro­ven­ce) dont la mai­rie a accro­ché sur sa faça­de les por­traits des deux ota­ges.

Cinq autres ota­ges fran­çais se trou­vent actuel­le­ment rete­nus au Mali. Ils ont été enle­vés à Arlit au Niger le 16 sep­tem­bre,  ain­si qu’un Togo­lais et un Mal­ga­che. « Al-Qai­da au Magh­reb isla­mi­que » (AQMI) a reven­di­qué ce rapt. Un sixiè­me Fran­çais a été enle­vé le 14 juillet 2009 à Moga­dis­cio, en Soma­lie. Il s’agit d’un mem­bre de la Direc­tion géné­ra­le de la sécu­ri­té exté­rieu­re (DGSE) kid­nap­pé par des rebel­les isla­mis­tes soma­liens. Un autre agent, a réus­si à s’enfuir le 25 août der­nier.


Share Button