2tong 1tong 3tong

On l’aura com­pris : le Tong de presse est au jour­na­lisme esti­val ce que la Pan­toufle se charge ordi­nai­re­ment de dis­tin­guer le reste de l’année [Rap­pel des moda­li­tés du PPP – Pal­ma­rès de la Pan­toufle de Presse]. Dans les deux cas, une même indo­lence jour­na­lis­tique, entre flemme et ama­teu­risme, bri­co­lage et far­niente. L’attribution du Tong, à l’image de la chose, ne relè­ve­ra pas non plus d’une grande ner­vo­si­té cri­tique. Pour un peu, il irait d’une cer­taine com­pli­ci­té. D’ailleurs, La Pro­vence et moi, c’est déjà une vieille his­toire d’amour.

→ Lire : « Les usages jour­na­lis­tiques contre les chutes d’avion »

Share Button