« L’émission politique ». Comment peut-on être mélenchoniste ?

Ah ! ah ! monsieur est mélenchoniste ? C’est une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être mélenchoniste ? » J’ai tout de suite pensé à Montesquieu et ses Lettres persanes. Je venais de voir, atterré, (en repasse, car jeudi soir je me sentais mieux avec des amis que devant la télé) le passage de « L’émission politique » [France 2] dont l’invité était Jean-Luc Mélenchon – le « tribun du peuple » comme il s’est autoproclamé 1 Voyez ou revoyez ce passage consacré au Vénézuela. Bien sûr, les plus intégristes, comme leur maître, vont me reprocher ce choix. Ce fut la défense par l’attaque de l’Insoumis. Mais voyons cet extrait d’une dizaine de minutes :

Cette séquence étant montrée et vue, je repose ma question : « Comment peut-on être mélenchoniste ? » Dites-moi, mes amis mélenchonistes (car j’en ai encore), comment pourriez-vous justifier : l’agressivité, la mauvaise foi, la fixité idéologique (pléonasme), la malhonnêteté intellectuelle, la goujaterie 2 ? Je ne veux pas m’étendre à analyser ce qui me semble sauter aux yeux d’un spectateur normalement attentif et de bonne foi. J’exclus donc à l’avance les dévôts de la France insoumise, venus à l’émission faire la claque à leur idole tels des fans du showbiz. À l’image de l’auteur de ce tweet :

✔@thomas_guenole « J’apprends à l’instant que “l’historienne” face à @JLMelenchon sur le #Venezuela est en fait une ex-banquière macroniste. A @France2tv: en résumé, vous devriez avoir honte. 23:48 – 30 nov. 2017 »

Réaction typique de rejet de toute discussion, du procès d’intention, des pratiques staliniennes et leurs avatars castristes et chavistes. Mélenchon a ainsi tenté la diversion vers l’Arabie saoudite. Il lui faut, en effet, mobiliser bien des contrefeux pour justifier ses affinités passées ou actuelles avec les Poutine, Ahmadinejad et autres autocrates chinois. Tous ces bienfaiteurs de l’humanité. Tandis que l’Insoumis en chef désigne son ennemi suprême, cause de tous les maux de la Terre, l’impérialisme américain. Comme Georges Marchais dans les années 80, en moins drôle – c’est dire.

Share Button

Notes:

  1. Voir Mélenchon, l’homme qui ne plantait rien (ou qui plantait tout). Voir aussi sur « C’est pour dire » en tapant « Mélenchon » dans la case de recherche.
  2. Doublée de mépris lorsqu’il tourne ostensiblement le dos à son interlocutrice – « je rangeais mes papiers » !

14
8 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de
BL

… et comment juger d’une émission de plus de deux heures sur les 10 mn. que tu en isoles ? Tout a été infect de bout en bout. Sais-tu que cette énième attaque sur le Venezuela a constitué tout le débat sur une politique internationale pourtant chargée ! Sais-tu que toutes les séquences de l’émission étaient à charge, exclusivement? Sais-tu que le “duel” avec Castaner fut un festival d’obstruction de la part du chef macronien, au point que JLM n’arrivait pas à développer un seul argument ? Sais-tu que le prétendu débat de l’after, Salamé n’a rien trouvé de mieux que de mobiliser… Lire la suite

Hubert Ledoux

Je partage volontiers parce que je ne comprends plus JL Mélenchon…

Lemieux Odette

Je découvre ce passage, n’ayant pas vu non plus l’émission ; même en passant sur le contenu on ne peut pas ignorer l’attitude même de JLM, ses invectives, jusqu’à la méchanceté, ne voulant pas entendre les objections de son interlocutrice, quand bien même elle serait macroniste, ex-banquière,, etc. Est-ce que ça empêche le débat ? Après, on peut toujours ressortir le fameux “de où tu parles ?”, comme complément d’information, si on veut;ou pour relativiser la portée du propos. Comment se prétendre démocrate si on refuse led débat, un des fondements de la démocratie? C’est désolant. Je pense que JLM ne sera jamais… Lire la suite

Bérilley Gérard

Je ne suis pas mélenchoniste, ni mélenchonien, ni rien du tout d’ailleurs, mais là je suis entièrement en accord avec tout le contenu du premier commentaire, celui de BL. Oui, c’était infect du début à la fin, et j’ai trouvé Mélenchon assez fantastique, il a été très fort, et vraiment il y a de quoi avoir des montées d’adrénaline face à tous ces présentateurs soi-disant journalistes mais qui ont des âmes de procureurs. Le coup de la boîte à “Meuh” était génial ! je n’ai pu m’empêcher de rire, c’était trop fort ! Mélenchon les emmerde parce qu’il refuse leur jeu pipé.… Lire la suite

Les mictions politiques avec incontinences verbales…

Bernadette Topart

Une vraie catastrophe ce Melenchon
Vivement que Hamon se reveille!

Franchement, Gérard, pourquoi perdre son temps et sa salive (et sa santé) sur la médiatisation politique, notamment à la TV ou pire sur les “nouveaux” réseaux, virtuels, dits sociaux ? Il n’est que dans des cercles restreints (et autorisés) “entre initiés” que ce genre de discussions (disputes) puisse être intéressant, entre élites des pensées. Tel ce site, quoiqu’il y manque cheminée et tasse de thé…

BL

Ah mon p’tit pote, si tu avais lu l’autobiographie de cette illuminée, gâtée-pourrie, prétentieuse et ultra-libérale, tu serais moins enclin à la défendre, la fille Debray !

Translate »