archie-shepp-rappeurs-aix-en-provence

© Ph. Gérard Tis­sier

C’est une bel­le aven­tu­re débu­tée à l’automne. Son point d’orgue, si on ose dire : cet­te prin­ta­niè­re soi­rée du 6 mai 2011, un same­di, dans un quar­tier d’Aix-en-Provence. Et quand on dit « quar­tier » on croit avoir assez sous-enten­du, ce qui est pire que tout.

Donc ce soir-là, au Jas de Bouf­fan, nom du quar­tier péri-urbain, Archie Shepp avait ren­dez-vous avec une ban­de de jeu­nes – à moins que ce ne soit l’inverse -, mais aus­si un public, ras­sem­blé dans la sal­le bon­dée du Bois de l’Aune : un tiers de spec­ta­teurs venus en voi­sins, sup­por­teurs des leurs, le res­te de plus loin, connais­seurs, curieux et bour­geois ordi­nai­res. Tel était l’aboutissement de ce « Jazz-lab 1 », com­men­cé à l’automne avec l’intention de mêler, mixer, mélan­ger, métis­ser quel­ques ingré­dients de la cultu­re d’aujourd’hui.

[…] Sui­te sur Citi­zen Jazz, làhttp://www.citizenjazz.com/Jazzlab-1-a-Aix-Archie-Shepp-en.html

 

Share Button