trump-kim Jong-un

Trump - Kim Jong-un © faber 2017

Quand deux débiles et néan­moins chefs d’État prennent le monde pour une cour d’école ; quand dans leur bac à sable ils ont appor­té des jou­joux du genre mis­siles balis­tiques à tête nucléaire et autres râteaux et pelles démo­niaques… les humains un peu conscients ont de sérieuses rai­sons de s’inquiéter. Mais l’inquiétude demeure bien vaine, tout juste bonne à nous angois­ser face à l’impuissance rési­gnée. L’Histoire se nour­rit de ces « malades qui nous gou­vernent » – que nous les ayons élus, qu’ils aient usur­pé notre naï­ve­té, tra­hi nos « espé­rances », abu­sé de notre cré­du­li­té. Bref, que nous ayons, par un biais ou un autre, renon­cé à affir­mer nos dési­rs d’humains libres et vivants. Ce « Nous » de la majes­té du Peuple pas encore adulte, pas davan­tage debout. Il lui fau­dra encore bien du talent, bien du désir, bien de la gran­deur. Jusqu’à quand ?

Share Button