M’inscrivant ici en faux contre un cer­tain Milan Kun­de­ra, et non­obs­tant le blog voi­sin dénom­mé L’insoutenable légè­re­té de l’être d’un autre cer­tain Milan…, per­met­tez que, en ce jour pesant en homé­lies vati­canes, je défende le concept de la légè­re­té sou­te­nable – ça défa­ti­gue­ra de toutes ces tartes à la crème en –able.

Mais c’est aus­si­tôt pour rele­ver que toute vraie légè­re­té atteint des som­mets de pro­fon­deur, si je puis me per­mettre cette audace sty­lis­tique – d’ailleurs, oui, je me l’accorde. A l’image, par exemple de ce « Papier de verre » grif­fon­né chaque matin par Her­vé Le Tel­lier sur la « check list » [sic] du Monde.fr et offert comme une perle rare.

Lire tout l’article. (J’y parle un peu de l’Oulipo et aus­si de Ber­nard Lan­glois et de son bloc-notes dans Poli­tis).

Share Button