Pédophilie. Comment la chute de Matzneff ouvre le procès sexo-politique de l’après-68

Derrière le nom de Matzneff, de nombreux autres ressurgissent aujourd’hui, vus sous une toute autre facette : Sartre, Beauvoir, Foucault, Hocquenghem, Schérer, Duvert, Sollers, Cohn-Bendit, Pivot, Finkielkraut, Bruckner, July… et Dolto. Beaucoup sont morts, tandis que la liste est bien plus longue de ceux qui ont, peu ou prou, contribué à former cet « air du temps », véritable responsable collectif – d’où l’impunité générale –, dont la généalogie contemporaine remonte à Mai-68 et, plus encore, aux années de l’Après-68. Tel est l’angle de cette enquête approfondie, réquisitoire autant que plaidoyer, constitués autour de pervers asservis à leurs pulsions et dont enfants et adolescents étaient – et sont toujours les victimes. Un lien est également établi entre le fameux « interdit d’interdire » et cette dérégulation libérale à tout-va qui s’est ensuivie, cause de grande confusion, et appelant de nos jours, en retour de bâton, de nouveaux interdits. L’ensemble des relations humaines – économiques, politiques, culturelles –, jusqu’à nos rapports intimes et sociaux s’en trouvent pour le moins perturbées.

Partager
Lire la suite

Manifs. Primo, s’assurer d’une bonne formation

Un manifestant professionnel témoigne de son expérience et de sa formation en deux années – une première, théorique et la seconde pour la pratique. C’est ainsi que sont revisités les fondamentaux de l’art et la manière de la manif’ : confection des banderoles, apprentissage de slogans, formation de cortège, lancer de pavés, etc. Bref, en un kit visuel, tout le savoir-faire de l’homme moderne.

Partager
Lire la suite

« Papicha », le cinéma, la culture… et la jeunesse

« Papicha », film formidable de la jeune cinéaste algérienne Mounia Meddour, passait hier à l’Alhambra, dans les quartiers nord de Marseille. La salle était pleine pour ce film aussi magnifique qu’important, montrant la lutte de quelques jeunes Algériennes – des « papicha », des jeunes coquettes en franco-algérien – contre la main-mise des islamistes sur leurs corps. Tandis que de jeunes spectateurs semblaient dans un autre monde… Un monde que déjà, en 2009, le cinéaste québécois Denys Arcand voyait livré à une jeunesse acculturée.

Partager
Lire la suite

#NousToutes. Contre les violences faites aux femmes

Lancées[ par le collectif féministe #NousToutes, des marches ont eu lieu ce samedi dans des dizaines de villes et à Paris, à deux jours de la présentation des mesures issues du Grenelle des violences conjugales.
Les envoyées spéciales de « C’est pour dire » [ma nièce et sa fille] nous câblent depuis la capitale ce reportage en images.

Partager
Lire la suite

J.-P. Chevènement : « Ce qui est menacé, c'est la paix civile elle-même ! »

jp-chevenement Attaché aux principes indissociables de la République et de la laïcité, Jean-Pierre Chevènement s’exprime sur ce qui les menace. « Beaucoup de démagogues, déclare-t-il dans un entretien à L’Est républicain, interviennent avec des vues courtes. Ils ne se rendent pas compte que ce qui est menacé, c’est la paix civile elle-même. L’exemple des guerres de religion nous rappelle que celles-ci avancent à très bas bruit. »

Partager
Lire la suite

Bordeaux. Flagrant délit de police

Le 12 janvier, à Bordeaux, lors d’une charge de la police, le manifestant Gilet jaune Olivier Beziade est gravement blessé à la tête. Plongé dans le coma artificiel par les pompiers, puis immobilisé par 90 jours d’ITT, il souffre toujours d’hémiplégie. Une remarquable enquête vidéo de deux journalistes du Monde révèle comment ce manifestant a été la cible d’un tir de LBD 40 alors qu’il ne présentait pas de menace. Ou comment les « forces de l’ordre «  peuvent agir sans foi ni loi.

Partager
Lire la suite

Laïcité. Quand l’Europe concocte un « Erasmus sur la foi »

Des manœuvres en cours au sein de l’UE visent à imposer un contrôle religieux sur l’Europe. Mme Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a annoncé « avec fierté » le 6 septembre 2019, devant 150 représentants de la société civile, de gouvernements et d’institutions religieuses, une initiative intitulée « Échange global sur la religion dans la société », qu’elle a présentée comme « une sorte d’Erasmus pour les acteurs de la société civile, qui travaillent sur la foi ».

Partager
Lire la suite
Translate »