Si jeune, déjà albert-londrisée…

1natalienougayredeMoi le Nobel, comme Sartre j’aurais fait : bras d’honneur! C’est vous dire avec le Albert-Londres… Bon, d’accord, j’ai pas concouru. Passé l’âge. Et au-dessus de ça. De plus Londres, non merci. D’ailleurs, il ne recevra jamais son prix. Un bidonneur ce mec. Personne n’ose, hein. Une icône, ça se vénère, forcément. Pourtant un jour, bientôt, je le déboulonnerai. Avec ma jalousie.
PS : Bravo quand même à Natalie Nougayrède [photo], albert-londrisée pour ses papiers dans Le Monde sur la prise d’otages de Beslan.

Partager

Une réflexion sur “Si jeune, déjà albert-londrisée…

  • 12 mai 2005 à 11 h 38 min
    Permalien

    >> formedable : d’abord je plaisante; ensuite j’entends l’objection, ou la demande; et enfin je m’en occupe : en dire plus sur Albert, c’est au programme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »