SCOOP : Cette année, Noël tombe un 25 décembre…

J -5, ce référendum de mauvais augure finit par lasser. Ouf, l’été arrive ! On va même l’anticiper. Ne dit-on pas qu’informer c’est prévoir ? A moins qu’il ne s’agisse de gouverner ? A moins qu’il ne s’agisse d’inciter à l’optimisme, ou de divertir… Va savoir ce qui commande les choix journalistiques.

Il ne s’agit donc pas a priori d’un tiré à part commandé par la Chambre de Commerce locale. C’est la Une de “La Provence” de ce 24 mai.

Par quelle magie une telle manchette va-t-elle “harponner” le lecteur dubidatif et l’inciter à investir 0,80 euros ? Crise de la presse, ou crise du journalisme ? Les deux, mon capitaine !

Partager

Une réflexion sur “SCOOP : Cette année, Noël tombe un 25 décembre…

  • 26 mai 2005 à 17 h 27 min
    Permalien

    Et je dirai même plus, les prévisions des ventes de produits de bronzage et de crèmes solaires sont excellentes après 9 mois de calme plat.

    Les marchands de parapluie par contre s’angoissent et pensent lancer sur le marché le paréombrelle au cas où le temps serait capricieux.

    Les pêcheurs s’inquiètent car la géographie des ventes risque d’être de nouveau perturbée.

    Durant 9 à 10 mois, ils écoulent l’essentiel de leur production dans les grandes agglomérations de l’intérieur du pays, mais là, les camionneurs privés de poisson frais à transporter sur ces centaines de kilomètres risquent de bloquer les autoroutes.

    le ministère du travail compte utiliser des mesures incitatives dans un premier temps puis coercitives si les routiers sympas refusent de se faire embaucher comme extras dans les restaus clandestins du littoral méditerranéen, préférant vivre de leur allocation chômage saisonnier.

    Le poisson s’écoulera en effet sur les côtes durant la haute saison estivale.

    Bref l’été sera chaud et les ostréiculteurs ne pouvant se reconvertir dans la production et la vente de pastis demanderont de nouvelles indemnisations à Bruxelles pour compenser le manque à gagner des mois sans “r”.
    Votons oui, pour leur assurer la bienveillance de M. Barroso!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »