Eh non !, « Pianoman » n’est pas le Tchèque qu’on croyait…

22pianoman_1Juste pour assurer le SAV : Les tabloïds british avaient cru dénouer le mystère ce week-end – tout en risquant de tuer la poule aux œufs d’or. Raté ! Le grand blond amnésique, mutique et au regard effarouché qui passionne la Grande- Bretagne et bien au-delà n’est donc pas ce Tomas Strnad de 35 ans, d’origine tchèque.

The Daily Mail du dimanche prétendait avoir retrouvé la piste de l’homme récupéré par la police le 7 avril au bord d’une plage, sur une île du sud de l’Angleterre. A l’appui de cette hypothèse, venue de Tchéquie, une photo du même Tomas Strnad, âgé de 15 ans, devant un clavier, au milieu d’un groupe de rock.

Erreur !, admettait hier le même canard londonien. Car le Tomas Strnad a démenti lui-même, en apparaissant en direct à la télévision tchèque. Aïe aïe aïe, dur ! Mais la chasse à l’ « Homme de Mystère » n’en est que relancée, alors que déjà plus de 1.100 personnes dans le monde ont prétendu l’avoir identifié…

Comme conclut mon traducteur automatique – un poète : « Le développement jette encore au loin ouvert l’identité de l’homme de mystère qui n’a pas parlé depuis qu’il était errer découvert sans but près de la plage dans Minster sur l’île de Sheppey portant un costume humide et une cravate d’égoutture. »

Partager

<span style=

  S’abonner  
M'avertir en cas de
Translate »