Test de l’été. Etes-vous accro-info ?

Attention ! Avertissement : vous êtes peut-être accro-info, c’est-à-dire gravement intoxiqué par les productions médiatiques accoutumantes. L’été venu, en période de moindre stress, profitez-en pour établir un bilan d’info-dépendance. Nous vous proposons un premier diagnostic, de quoi vous alerter avant de consulter, si nécessaire. Il s’agit d’un simple test qui ne vous prendra que quelques minutes. De plus, des conseils sommaires devraient vous faciliter, sinon le sevrage, du moins un certain apaisement.

1). Le matin, au réveil, pensez-vous d’abord à allumer la radio ? Ou, pire encore, la télé ?
Solution : → Caresser d’abord son voisin(e). Si vous êtes seul(e) débrouillez-vous.

2). Serait-ce un radio-réveil qui vous arrache de votre sommeil ? C’est un cas gravissime, surtout si l’appareil est réglé sur France Info.
→ Essayer France Musique (non : pas Radio Classique, qui donne les cours de la Bourse). Si l’appareil le permet, mettre son CD préféré. Gare au rendormissement.
→ Plus radical : débrancher le radio-réveil, le poser au sol, sauter dessus à pieds joints – c’est tout.

3). Emmenez-vous votre radio dans la salle de bains ? Ou une radio s’y trouve-t-elle en permanence ?
→ Poubelle (ou Emmaüs).

4). Petit-déjeunez-vous en compagnie de Jean-Marc Sylvestre ? Ne dérangez pas la Faculté : vous tenez là la cause de vos aigreurs d’estomac.
→ Préférer la seule compagnie de l’Ami Ricoré ou de Mr Lipton. D’autres sont permis, pourvu qu’ils la ferment. Pensez à vos pensées, c’est bien suffisant.

5). En bagnole, auriez-vous pris l’habitude fâcheuse de faire la route avec Adler (F Culture), Elkabbach ou Field (Europe 1) ? Danger d’énervement et d’accident. Gaffe à Alain Duhamel (RTL), Risques hystériques. Si vous entendez JJ Bourdin, attention !, vous utilisez votre portable au volant et vous allez passer à l’antenne (RMC).
→ Taratata ! Fini ces conneries ! Exceptions permises mais sans abuser : un poil de Paoli ou de Decaens. Surtout pas de Veil, trop escagassant. Passer chez Lafesse (Rires & Chansons).

6). Au boulot, êtes-vous tenté par un tour sur la toile ?
→ OK, mais pas de sites d’infos ! Autorisés, voire recommandés, quelques blogs de bon aloi – comme celui-ci, je ne vous fais pas de dessin. Mais sans abus : veiller à varier les plaisirs, là encore.

7). Vous avez acheté votre canard du matin ? C’est bien de protéger les espèces menacées. Pas de quoi cependant vous laisser contaminer par quelque édito aussi plat qu’insipide.
→ Limitez-vous à prendre des nouvelles de votre santé (rubrique nécrologie).

8). La pub ne vous incommode pas ? Vous glissez sans peine du déodorant à la lavande au kamikaze explosé. C’est le symptôme le plus alarmant.
→ Gagner d’urgence le centre anti-poison le plus proche.

Ce premier test se limite à la mi-journée. Inutile, en effet, d’aller plus avant dans le temps, vu que vous êtes alors, pour la plupart – c’est prouvé – complètement «stoned».

Test testé sur l’auteur, actuellement en cure de désintoxication.

Share Button

1
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de
Gérard Ponthieu

>> Jacques : ouais, j’ai écrit Lafesse comme ça, et Rires & Chansons comme ci, par contrastes. Je préfère tes goûts !

Translate »