Les édi­to­ria­listes geignent : la France aurait besoin d’un Sau­veur. Allé­luia, c’est la bonne Nou­velle de la ren­trée ! Il est reve­nu et, grâce à une pers­pi­cace blo­go­lec­trice (mer­ci Kathe­rine), nous l’avons iden­ti­fié : c’est Mon­sieur Bibi. Le voi­là le mes­sie qu’il nous faut, le seul capable de résoudre autant de pwo­blèmes à la fois – sauf peut-être ceux de l’orthographe, un détail. Pour le reste, voyez la palette du candidat. 

1bibi

Qui, en effet, pour­rait riva­li­ser avec un pareil sur­doué ? Qui, au PS – par exemple – serait capable, comme lui, de recon­naître la droite avec autant d’assurance (là où « ya pas la montre ») ? Qui, à l’UMP, pour­rait allier « Réus­site, Affaire, Com­merce, Épi­ce­rie, Taxi­phone » ? Et à l’UDF, hein, est-ce un Bay­rou qui vien­drait à bout d’un « Tic et Toc juste par un Tac » ? Non, on a beau les comp­ter et les recomp­ter, les Hol­lande, Fabius, Vil­le­pin, Sar­ko­zy, Buf­fet, Besan­ce­not : pas un – tiens, ni même Le Pen –, ne par­vient à la che­ville de notre Bibi. « Mon­sieur Bibi pré­sident ! » Je ne vois pas d’autre recours pour la France.

→ Cli­quer sur l’image pour l’agrandir !

Share Button