Les États-Unis prêts à neutraliser les médias étrangers

La chaîne de télévision NBC nous en apprend de belles ! Selon la télé américaine, les États-Unis ont créé une unité spéciale chargée de neutraliser les médias étrangers en perturbant le fonctionnement de leurs infrastructures techniques.

Selon Bill Arkin, analyste de la chaîne, le QG de l’US Strategic Command, à la base militaire d’Offutt (située à Omaha, dans le Nebraska) aurait été « chargé d’utiliser et de perturber le fonctionnement des systèmes de communication et les systèmes électroniques des médias dans le monde entier ».

Bill Arkin, qui dispose d’une colonne permanente sur le site internet du Washington Post, affirme que la principale structure du commandement stratégique chargée de remplir cette mission de neutralisation est le Network Attack Support Staff (Attaque des réseaux informatiques), basé à Fort Meade, dans le Maryland, où se trouve également l’Agence nationale de sécurité des États-Unis (NSA), qui répond du renseignement électronique.

Uu scandale secoue actuellement les États-Unis et la Grande-Bretagne, après les révélations du Daily Mirror britannique, selon lequel, le 16 avril 2004, au cours de sa rencontre à la Maison-Blanche avec le premier ministre britannique Tony Blair, George Bush aurait évoqué la possibilité de bombarder le siège de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera, à Doha.

Bill Arkin estime que les militaires états-uniens n’ont pas reçu l’ordre de bombarder, mais qu’une unité spéciale chargée de neutraliser les médias étrangers existe effectivement.

« Si ces informations se révèlent exactes, ont déclaré des responsables d’Al-Jazeera, elles sont choquantes et susciteront l’inquiétude non seulement d’Al-Jazeera mais aussi de tous les médias du monde entier».

« Nous ne jugeons pas digne de répondre à une telle ineptie et une telle absurdité », a déclaré aux journalistes le porte-parole de la Maison-Blanche, Scott McClellan.

Partager

1
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de

“perturber le fonctionnement des systèmes de communication et les systèmes électroniques des médias dans le monde entier” Le principe est connu depuis quelque temps… Les Américains développent le “projet Haarp” de modifications de la biosphère à des fins militaires (tapez ce terme dans google vous verrez) J’en parle sur mon site à la page “Preemptive action, la guerre impériale américaine” http://membres.lycos.fr/returnliberty/preemptive.htm Extrait concernant les perturbations de communication (extrait d’une étude de l’université libre de Bruxelles dont je donne la source sur ma page) “Il serait possible de provoquer des interférences ou même totalement interrompre les communications sur une très large… Lire la suite

Translate »