Comme ça Libé de jeu­di va nous racon­ter ce que la veille ils auront mis dans la mar­mite avec leurs trucs de tam­bouille. Voi­là ce qu’ils annoncent sous le joli nom de « making of », puisque telle est leur langue :

« Ceux qui ne tra­vaillent pas dans la presse se demandent, nous demandent sou­vent, com­ment le jour­nal s’écrit, se réa­lise, au cours d’une journée.

« Mer­cre­di 17 jan­vier 2006, des jour­na­listes de Libé­ra­tion vont suivre et racon­ter - dans le jour­nal du len­de­main - la fabri­ca­tion du jour­nal… du lendemain.

« Le jour­nal s’ouvre et se ferme avec une qua­druple page (« sur cou­ver­ture ») sur ce making of avec (notam­ment) des expli­ca­tions et éclai­rages sous la plume de Sorj Cha­lan­don et un texte de Laurent Jof­frin sur le pré­sent et l’avenir de Libération.

« Tout au long du dérou­lé du jour­nal, de la Une au por­trait de der, séquence par séquence, des inserts font le point sur le choix des sujets, des pho­tos, de l’infographie, des titres. »

Et ven­dre­di, résul­tats des courses, comme dirait le baron.

Share Button