Salut et fraternité du “Vincent-de-la-banderole”

De peur qu’il passe trop inaperçu, voici – envoyé en commentaire sur “c’est pour dire+” – le message chaleureux et optimiste envoyé par un résistant bien connu ici. Il signe “Vincent-de-la-banderole”, et ça va tout de suite vous parler…

Salut et fraternité !

Le “Vincent-de-la-banderole”, c’est moi.
C’était juste pour vous dire que la banderole est toujours là, et que les CRS sont plutôt moins nombreux depuis le départ de Sarkozy du Ministère de l’intérieur.

Pour rebondir sur cette belle notion de “résistance” : je crois que la résistance, au sens plein du terme, ne peut être que collective. Je ne crois pas à la résistance individuelle, qui n’est pour moi que de la bonne conscience à pas cher. Oui, dans le quartier du QG de Sarko, la résistance a été collective, festive, souriante.

Exemple de cette résistance partagée :
Dimanche dernier, les participants au marathon de Paris ont couru sur un bitûme parsemé de grandes lettres blanches “Sarkozy = danger” tracées pendant la nuit, au nez et à la barbe de la Préfecture de Police.
De grandes lettres tracées à la peinture blanche, un peu comme les “vas y Poulidor!” sur les routes du tour de France….. Effet visuel garanti, vu d’hélicoptère.
Et c’était pas moi, promis juré : j’étais en Normandie, occupé à jeter des cailloux dans la mer avec mon fiston adoré !

La suite : j’aimerais tant remplacer cet anxiogène “Sarkozy = danger” par une belle banderole “Ciao !”, le 6 mai au soir, pour saluer les membres du staff de Sarko qui reviendront le 7 mai au matin faire leur carton pour tout ramener à Neuilly…

“Un charter pour Neuilly”, c’est le nom d’un des sites animés par les habitants du quartier
http://uncharterpourneuilly.blogspirit.com/

le site le plus actif, c’est
http://rentrecheztoi.blogspirit.com/

Salut à tous, et “aux urnes” ! (moi ce sera Royal, avec enthousiasme, mais que chacun vote selon ses convictions).

Vincent-de-la-banderole

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

En effet, j’ai l’impression qu’il y a moins de CRS maintenant qu’avant…

Translate »