Histoire de blog… et histoire d’une censure

De décembre 2004 à avril 2010, « C’est pour dire » avait élu domicile auprès de lemonde.fr, sans problème. Mais les choses ont brutalement mal tourné, suite à un commentaire extérieur que l’hébergeur s’est permis de supprimer. Après protestation suivie d’un article exposant toute l’affaire, le blog s’est retrouvé immédiatement fermé. Les administrateurs du monde.fr ont prétexté « certains manquements » au règlement, sans préciser lesquels. Bref, un déménagement en lieu sûr s’est vite imposé. Ce qui fut donc fait, tandis que « C’est pour dire » reprenait place sur lemonde.fr, amputé de l’article litigieux, concession imposée afin de garder le contact avec les lecteurs et de les rediriger sur le lien et l’emplacement actuels.

Voilà cette histoire de blogo-censure dont les éléments « historiques » figurent, bien entendu, sur ce blog libéré. Il s’agit de :  “Lobby juif ” déclenche la censure du Monde.fr sur «C’est pour dire». Au nom des interdits, du refoulement et du penser correct?

•  Lors du “déménagement”, des cartons pleins de commentaires sont “tombés du camion”; il n’en reste donc qu’environ 600 sur ce blog, tandis que l’ensemble (quelque 3.000) sont restés dans l’ancien logement [http://gponthieu.blog.lemonde.fr] où l’on peut toujours les consulter. Enfin pas mal d’images sont aussi portées disparues. Ainsi fluctue la technique.

Le troupeau et son dissident, dessin de mon ami Faber.

Écouter ci-dessous le grinçant billet de Manault Deva (France Inter 20/2/11), qu’on dirait tout exprès dédié à “C’est pour dire” et à son mouton préféré…

Partager

<span style=

  S’abonner  
M'avertir en cas de
Translate »