« Comment cela s'appelle-t-il, quand le jour se lève, et qu'on a tout perdu ? Cela s'appelle l'aurore. »

Du film de Buñuel aux sans-abris qui jonchent les rues de notre République, l’association Aurore agit à sa manière, concrètement. Sa campagne publicitaire pointe – on dit. aussi “tacle” de nos jours – ce fossé béant qui sépare le monde du luxe de celui de l’extrême dénuement.

Partager
Lire la suite

Complots et « Hold up ». De la pandémie au pandémonium

Le documentaire “Hold up, retour sur un chaos”, sorti sur internet ce 11 novembre, remet en question l’ensemble des mesures sanitaires prises contre le Covid-19. Il dénonce à sa façon ce “hold up” qu’aurait réalisé, en un sinistre complot, une élite dirigeante sur la population française, en profitant du coronavirus. Deux heures quarante de complotisme.

Partager
Lire la suite

11-Novembre. « Mourir pour des idées » selon Maurice Genevois et Georges Brassens

Archive de janvier 1976, quand Maurice Genevoix et Georges Brassens se sont rencontrés à la télévision autour de Jacques Chancel. Il y fut évidemment question de la guerre, la “Grande”, si horrible, la “der des der” avait-on voulu croire. On aimerait voir tout le dialogue entre ces deux hommes si différents et pourtant si proches.

Partager
Lire la suite

Conflans. L’islamisme, cet autre virus

Des guerres de religion au supplice du chevalier de la Barre en 1766 et jusqu’à cette abomination de Conflans-Sainte-Honorine, le fanatisme n’a cessé de jeter l’humanité dans le malheur. Aucun des trois monothéismes – pour s’en tenir à eux – n’a échappé à cette sorte de fatalité. Deux s’en sont plus ou moins délivrés, non sans mal – délivrez-nous du Mal… – mais pas l’islam.

Partager
Lire la suite

L’« affaire Obono ». Ou comment l’antiracisme devient l’instrument de l’islamisme

Députée mélenchoniste, Danièle Obono se dit victime du racisme de Valeurs actuelles, l’hebdo de droite qui l’a imaginée dans son Afrique d’origine au temps des trafics d’esclaves. Une occasion pour la « classe politique » unanime de charger un journal à des fins strictement tactiques et plus largement idéologiques. Tandis que l’antiracisme de bonne conscience et culpabilisant devient l’instrument de l’islamisme visant tout spécialement à déstabiliser la France et sa laïcité.

Partager
Lire la suite

Chronique d'été, avec et sans masque. 4 – Du gratte-dos, des monstrueux traîne-couillons, du Niqab pour tout le monde

Quatrième et dernière fournée de cette chronique d’été, avec et sans masque. Où il est question : du gratte-dos comme preuve de l’imperfection animale et du génie humain… ; des dinosaures encalminés dans le port de Marseille ; du fameux masque et de l’évolution des rouleaux de PQ.

Partager
Lire la suite

Espace. Faillite symbolique, ou sacralisation de la technique ? Réponse à Aurélien Barrau

Dans son article publié ici, « La conquête spatiale comme faillite symbolique » (01/06/20), Aurélien Barrau s’interrogeait sur la fascination et le rêve attachés à l’espace et aux fusées : « Comme si le cœur dur du génie humain s’était ici – et nulle part ailleurs – logé. » Même s’il rejoint en partie l’analyse de l’astrophysicien, Joël Decarsin s’étonne d’un questionnement qui semble ignorer la corrélation étroite entre la sacralisation de la technique et la désacralisation de la nature.

Partager
Lire la suite

Chronique d'été, avec et sans masque. 2 – Du mensonge nucléaire, de la Chine, de la nation

Deuxième fournée de cette chronique d’été, avec et sans masque. Où il est question du mensonge nucléaire, non pas tant de la sûreté des installations, que de leur protection face à la menace, notamment terroriste. Il sera aussi question de la Chine, puis des écologistes devenus « écolos » par la grâce politicienne.  Tandis que j’oserai aussi parler de patrie et de nation, ces deux ringardises si actuelles et nécessaires.

Partager
Lire la suite

Niger. Les girafes de Kouré, lieu d’attraction djihadiste

Ce dimanche 9 août au Niger, des djihadistes à moto ont assassiné huit personnes, dont deux Nigériens et six Français, dans la zone de Kouré, juste là considérée comme protégée. Elles circulaient dans un 4X4 pour une virée d’agrément dans la réserve naturelle de Kouré, à la rencontre de girafes, attraction locale à une soixantaine de kilomètres de Niamey, la capitale. Et désormais lieu d’attraction de fait, et de méfait, pour les djihadistes assassins en mal d’exploits retentissants.

Partager
Lire la suite

Rappel. Pédophilie : de la chute de Matzneff à une lecture sexo-politique de l’après-68

Il y eut un « avant » et une certaine « affaire Matzneff »… Il y eut aussi un bouquin de Gérard Ponthieu sur ladite affaire, et un méchant virus pour en contrarier la diffusion. Et il y a maintenant : Pédophilie : de la chute de Matzneff à une lecture sexo-politique de l’après-68 est disponible dans les bonnes librairies. On peut aussi le commander directement aux Éditions libertaires : https://editions-libertaires.org/?p=1740

Partager
Lire la suite

La (trop) lourde charge de Michel Onfray contre Le Monde et Libération

En annonçant le lancement prochain d’un magazine-livre (« mook ») du nom de Front populaire, Michel Onfray s’en prend plein la poire de la part de journalistes-idéologues (« journalogues »?) du Monde et de Libération. Lesquels reçoivent à leur tour la volée de bois vert de l’intéressé. Juste retour, dira-t-on, concernant un projet dont le péché originel et impardonnable est d’ouvrir du débat au-delà des clivages droite/gauche. Un crime aux yeux de ces « purs » justiciers auxquels, cependant, Michel Onfray oppose une lourde, trop lourde charge, selon un argumentaire par trop réactif et donc peu serein. Qu’en penser ? Pour ma part, voici mon analyse. Le débat est ouvert.

Partager
Lire la suite

XIII – Chronique de la peste couronnée. L’Agence régionale de santé et ses 808 fonctionnaires

L’ARS de la région Grand Est est forte de ses 808 fonctionnaires. Cet effectif a priori pléthorique correspond-il à sa mission : «assurer un pilotage unifié de la santé en région, mieux répondre aux besoins de la population et accroître l’efficacité du système». Au vu des effets régionaux de la pandémie, on peut en douter. En tout cas, un « test » d’épidémie bureaucratique semble s’imposer.

Partager
Lire la suite

X – Chronique de la peste couronnée – Au bord de l'abîme, faisons un pas en avant…

« On » ne peut faire l’économie de l’économie. « On » ne le peut plus, l’économie étant devenue depuis des lustres capitalistes le système bouclé, la nasse dont, en effet, « on » ne peut désormais s’échapper. Sortir de la crise Corona, c’est rentrer au plus vite dans la relance du Marché, du Tout marchandise, de ces dogmes dont un virus « innocent » a pourtant, et violemment, montré qu’ils étaient la cause réelle et profonde, originelle. Sortir de la crise renvoie au fait d’y être entré. Sortir de la crise, jusqu’à preuve du contraire, c’est s’appliquer à « refaire du même » et plutôt du mieux – dans le pire.

Partager
Lire la suite

Exclusif Corona – La linguistique contre la transmission du virus

Une conjonction inattendue vient de se produire dans le domaine des sciences fondamentales, cette fois entre la biologie-infectiologique, la confinementologie et… la linguistique. Un chercheur vient en effet de mettre eu point une méthode de lutte radicale contre la transmission orale du coronavirus.

Partager
Lire la suite

VIII – Chronique de la peste couronnée : Littéraires et visionnaires

Dean Koontz, auteur états-unien, a publié en 1981 un thriller, The Eyes Of Darkness (Les yeux de l’obscurité), dans lequel il décrit la perspective d’une épidémie ayant pour origine un virus belligérant baptisé Wuhan-400, car il est fabriqué dans un laboratoire à Wuhan. Et il écrit : cette arme sera utilisée en… 2020 !
À surveiller d’autre part : Douze symptômes nous alertent sur la douce et utopique menace d’une nouvelle épidémie…

Partager
Lire la suite

VII – Chronique de la peste couronnée : voici le temps de la confination…

Revenons à notre chronique devenue ordinaire, appelant répétitions et même, tenez-vous bien « psittacisme », un autre virus dû cette fois au perroquet. Il frappe télés, radios, médias et même blog comme ici. Alors, poussons d’un cran la réflexion, caressons la philo dans le sens du mieux vivre cette « confination », variante du confinement mis en abyme. On tourne en rond. Ce qui est mieux que de ne pas tourner rond. « Vade retro corona ! »

Partager
Lire la suite

Un peu de « hors peste »… avec Matzneff et Michèle Barzach

Brisant un silence de 44 ans, Francesca Gee, à son tour, détaille dans un article les « exploits » sexuels de Matzneff avec des adolescentes et des garçons prépubères. Son témoignage implique aussi Michèle Barzach en tant que gynécologue peu regardante sur la législation d’alors. L’ex-ministre de la Santé et de la Famille de Chirac a été entendue par les policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes.

Partager
Lire la suite

VI – Chronique de la peste couronnée : rude concurrence dans l’irrationnel

Les plus tonitruants « prophètes » se démènent comme des diables… Islamistes, juifs radicaux, chrétiens extrémistes et sectes de tout poil, tous ont en commun un même déni de la vie d’ici-bas, eux qui n’ont de cesse d’invoquer les paradis de l’au-delà. La pandémie dérègle autant les corps que les esprits.

Partager
Lire la suite
Translate »