Wayne Shorter à Marseille. Cette volonté de larguer les amarres…

Wayne Shorter en quartette. C’était ce 21 octobre 2010 sur les quais de Marseille, Fiesta des Suds. Seul concert de jazz de cette semaine « musiques et arts du monde », un must, comme on dit en provençal… Les voilà donc qui s’installent, fantômes devant deux bons milliers d’oreilles, dont la moitié de corps et de cerveaux, espérons. Ce sera le cas : grand rendez-vous pour grande musique – y en aurait-il d’autres ? La plupart le savent, ils ont bien rendez-vous avec l’ex-sax des Jazz Messengers, de Miles Davis après Coltrane, puis de Weather Report – ceux qui ont, du moins pour un temps de rock, changé le climat du jazz.

La suite là, sur Citizen Jazz.

Comme un Braque ou un Picasso, des morceaux portés par la structure. © Ph. Gérard Tissier

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Floriane

Super article (lu sur Citizen Jazz) qui prolonge heureusement ce super concert. “J’y étais !”

Translate »