États-Unis. Mumia Abu-Jamal, journaliste noir, dans le "couloir de la mort"

Ce  mardi 9 novembre, la cour d’appel fédérale de Philadelphie examine à nouveau le cas de Mumia Abu-Jamal, journaliste noir américain dans le “couloir de la mort” depuis 29 ans. La cour décidera de la sentence définitive : peine de mort ou prison à perpétuité. La question est de savoir si elle résistera à l’injonction de la Cour suprême des Etats-Unis en refusant de donner le feu vert à l’exécution. Cet homme se trouve  privé du droit élémentaire à défendre son innocence, ainsi que le prétend son comité de défense – sans parler, bien entendu de la lutte conjointe des abolitionnistes.

Ph. X.

En 2008, le même tribunal avait rendu son jugement : le procès de 1982 à l’issue duquel Mumia Abu-Jamal a été condamné à mort était entaché de racisme. La cour reconnaissait ainsi que les droits constitutionnels de l’accusé n’avaient pas été respectés. De ce fait, elle annulait sa condamnation à mort mais confirmait sa culpabilité…  Mumia Abu-Jamal n’est donc pas à l’abri d’une nouvelle condamnation à mort, ni d’un enfermement à vie.

Ce mardi donc, dans de nombreux pays, des initiatives interpelleront les autorités américaines pour formuler l’exigence de justice et de liberté en faveur de Mumia Abu-Jamal. En France, des rassemblements auront lieu devant les représentations consulaires des Etats-Unis. Ce sera notamment le cas à Marseille avec un rassemblement à partir de 18h devant le consulat des États-Unis, à l’angle de la rue Edmond Rostand et du bd Paul Peytral, VIe arrondissement.

Le Collectif français de soutien à Mumia Abu-Jamal appelle également à participer à la campagne internationale d’interpellation de Barack Obama en signant la pétition en ligne à son attention sur www.mumiabujamal.net… comme l’ont déjà fait , entre autres : Danielle Mitterrand (France), Günter Grass (Allemagne, prix Nobel de littérature), Mgr Desmond Tutu (Afrique du Sud, prix Nobel de la paix), Fatima Bhutto (Pakistan, écrivaine), Noam Chomsky (États-Unis, philosophe), Ed Asner (États-Unis, acteur et produc teur), Mike Farrell (États-Unis, acteur), Michael Radford (États-Unis, réalisateur, Oscar du meilleur film pour Il Postino / Le Facteur), Colin Firth (Royaume-Uni, acteur et co-réalisateur du film In Prison My Whole Life sur l’affaire Mumia Abu-Jamal), Robert Meeropol (États-Unis, fils de Julius et Ethel Rosenberg).

Sur Mumia Abu-Jamal et l’origine de l’ “affaire” qui l’a jeté dans la machine judiciaire : http://www.mumiabujamal.net


Share Button

5
3 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
  Subscribe  
plus récent plus ancien plus apprécié
M'avertir en cas de
Florimon

Je n’avais jamais entendu parler de cette affaire ! Grave : de n’en avoir rien su, et encore plus grave concernantle cas, bien sûr !

Dominique Dréan

Je découvre également. 29 ans…c’est incroyable. la double peine dans toute son horreur. En France, on dit qu’il faut laisser une petite marge d’espoir aux personnes incarcérées avec des durées incompressibles limitées en cas de perpétuité et la possibilité d’une libération anticipée pour les longues peines. Une petite lueur… mais là, c’est la peine maximum de prison avec la promesse de l’exécution au bout! C’est monstrueux. Plus généralement, les notions de “journaliste”, “noir”, (ou “femme”, “handicapée” dans le cas de Teresa Lewis), même à la limite la culpabilité ou l’innocence, c’est secondaire: condamner qui que ce soit à mort pour… Lire la suite

Translate »