Mars 2016, date à retenir… Alpha­Go, le pro­gramme d’intelligence arti­fi­cielle mis au point par Google, a bat­tu Lee Sedol, joueur 9e dan, alors con­sid­éré comme un des meilleurs joueurs mon­di­aux de go, en rem­por­tant suc­ces­sive­ment les trois pre­mières par­ties, puis la cinquième d’un match en cinq par­ties.

Le pro­gramme s’est vu décern­er le titre de grand maître du go le plus élevé qui soit, réservé à ceux dont les capac­ités à ce jeu très ancien relèvent du “divin”, selon l’association sud-coréenne du go. Celle-ci a annon­cé la dis­tinc­tion avant la cinquième manche dis­putée mar­di par le super ordi­na­teur et le cham­pi­on du monde de ce jeu inven­té il y a près de 3000 ans en Chine.

Les com­bats homme-ordi­na­teur fasci­nent depuis des décen­nies. Déjà en 1959, une femme se con­frontait à une machine dans un jeu des deux doigts. On notera aus­si, en pas­sant, qu’entre la machine et la femme-potiche à deux doigts, se dres­sait déjà un erec­tus du mod­èle dom­i­nant.

© Doc­u­ment Ina, 1959

Share Button