Ce  mar­di 9 novembre, la cour d’appel fédé­rale de Phi­la­del­phie exa­mine à nou­veau le cas de Mumia Abu-Jamal, jour­na­liste noir amé­ri­cain dans le « cou­loir de la mort » depuis 29 ans. La cour déci­de­ra de la sen­tence défi­ni­tive : peine de mort ou pri­son à per­pé­tui­té. La ques­tion est de savoir si elle résis­te­ra à l’injonction de la Cour suprême des Etats-Unis en refu­sant de don­ner le feu vert à l’exécution. Cet homme se trouve  pri­vé du droit élé­men­taire à défendre son inno­cence, ain­si que le pré­tend son comi­té de défense – sans par­ler, bien enten­du de la lutte conjointe des abolitionnistes.

Ph. X.

En 2008, le même tri­bu­nal avait ren­du son juge­ment : le pro­cès de 1982 à l’issue duquel Mumia Abu-Jamal a été condam­né à mort était enta­ché de racisme. La cour recon­nais­sait ain­si que les droits consti­tu­tion­nels de l’accusé n’avaient pas été res­pec­tés. De ce fait, elle annu­lait sa condam­na­tion à mort mais confir­mait sa culpa­bi­li­té…  Mumia Abu-Jamal n’est donc pas à l’abri d’une nou­velle condam­na­tion à mort, ni d’un enfer­me­ment à vie.

Ce mar­di donc, dans de nom­breux pays, des ini­tia­tives inter­pel­le­ront les auto­ri­tés amé­ri­caines pour for­mu­ler l’exigence de jus­tice et de liber­té en faveur de Mumia Abu-Jamal. En France, des ras­sem­ble­ments auront lieu devant les repré­sen­ta­tions consu­laires des Etats-Unis. Ce sera notam­ment le cas à Mar­seille avec un ras­sem­ble­ment à par­tir de 18h devant le consu­lat des États-Unis, à l’angle de la rue Edmond Ros­tand et du bd Paul Pey­tral, VIe arrondissement.

Le Col­lec­tif fran­çais de sou­tien à Mumia Abu-Jamal appelle éga­le­ment à par­ti­ci­per à la cam­pagne inter­na­tio­nale d’interpellation de Barack Oba­ma en signant la péti­tion en ligne à son atten­tion sur www.mumiabujamal.net… comme l’ont déjà fait , entre autres : Danielle Mit­ter­rand (France), Gün­ter Grass (Alle­magne, prix Nobel de lit­té­ra­ture), Mgr Des­mond Tutu (Afrique du Sud, prix Nobel de la paix), Fati­ma Bhut­to (Pakis­tan, écri­vaine), Noam Chom­sky (États-Unis, phi­lo­sophe), Ed Asner (États-Unis, acteur et pro­duc teur), Mike Far­rell (États-Unis, acteur), Michael Rad­ford (États-Unis, réa­li­sa­teur, Oscar du meilleur film pour Il Post­i­no / Le Fac­teur), Colin Firth (Royaume-Uni, acteur et co-réa­li­sa­teur du film In Pri­son My Whole Life sur l’affaire Mumia Abu-Jamal), Robert Mee­ro­pol (États-Unis, fils de Julius et Ethel Rosenberg).

Sur Mumia Abu-Jamal et l’origine de l” « affaire » qui l’a jeté dans la machine judi­ciaire : http://www.mumiabujamal.net