Journalisme. Petite leçon entre la pêche au ton et le ton qui pèche

Déjà à la radio… À la télé c’est encore pire : ce formatage qui ravage tant de commentaires et de reportages ! Masquez les images, entendez la musiquette qui scande les enfilades de clichés… : “Ce soir là… Chantal Lanvin rentre dans sa lointaine banlieue… ”  Pourquoi ce ton forcé ? Pour maquiller la banalité des sujets ? Pour s’adresser à des attardés ?

Lire la suite

Translate »