11 novembre. Les derniers poilus désertent la troisième guerre mondialisée

Les derniers grains du sablier mortifère se sont écoulés : les derniers poilus sont morts, après les 1,35 million de Français sur les 8,4 qui combattirent. Dont mon grand-père maternel, Adrien, paysan picard, planteur de tabac, qui passa sa blague à un général en visite à Verdun, dans les tranchées. Vingt ans après, « ça repartait comme en 14 », avec de l’horreur ajoutée. Supérieure, l’espèce humaine ? Le pacifisme, une utopie de fadas ? Peut-être mais une utopie nécessaire, ainsi que le chante le Congolais Zao dans une magnifique parodie.
[Temps de lecture ± 3 mn + vidéo de 10 mn]

Lire la suite

Entretien avec Richard Galliano. Bach entre le jazz et la baloche

Fête de la musique, sacrifions au rite institué… Mon ami Faber, ce matin, me causait de Bach, oui, Jean-Sébastien. Je ne sais plus comment on en est arrivé là, si Bach… Pour glorifier le génie, certes. Alors je me suis souvenu de mon entretien avec Richard Galliano, oui, l’accordéoneux, ainsi qu’on le dit souvent avec quelque dédain. Il s’agit d’un musicien, un vrai, un grand. Et qui, justement, a osé interpréter des œuvres du « Cantor de Leipzig » avec son « orgue portatif ». Un défi des plus convaincants, dont il parle aussi en musicologue. (Étonnant : cet article a été vu jusqu’à ce 21 juin 2018, 8418 fois !)

Lire la suite

Journalisme. Petite leçon entre la pêche au ton et le ton qui pèche

Déjà à la radio… À la télé c’est encore pire : ce formatage qui ravage tant de commentaires et de reportages ! Masquez les images, entendez la musiquette qui scande les enfilades de clichés… : “Ce soir là… Chantal Lanvin rentre dans sa lointaine banlieue… ”  Pourquoi ce ton forcé ? Pour maquiller la banalité des sujets ? Pour s’adresser à des attardés ?

Lire la suite

Chant funèbre pour Libé (histoire ancienne et actuelle)

Première publication le 18 juin 2006. Qu’on ne s’y trompe pas : Libé a survécu à ce chant funèbre. Une survie, certes, comme tant de titres papier. Mais le “mal”, abordé il y a douze ans par ce lecteur, persiste. Surtout dans l’usage éhonté des anglicismes, du frangliche et autres américanismes dont sont truffés des journaux, en particulier comme La Provence, ainsi que je l’ai déjà pointé ici : https://c-pour-dire.com/2018/03/20/journee-de-la-francophonie-mon-cul/. C’est un “fait de société” aussi déplorable que grave. On malmène sa langue et, en même temps, sa culture. Signe des temps, sans doute, et peut-être bien aussi signal de décadence.

Lire la suite

Le martyre du Yémen, dans l’indifférence absolue

Une de plus, une guerre sans fin prévisible, une guerre civile déclenchée en 2014 mais remontant bien plus loin dans le temps et recouvrant plusieurs conflits aux causes complexes. En février 2018, l’ONU dresse un bilan des pertes civiles : il dépasse les 10 000 morts depuis un an et demi. Le blocus du pays par les puissances arabes a provoqué la « pire crise humanitaire de la planète » selon les Nations unies : 7 millions de personnes, soit un quart de la population, sont en proie à la famine ; 1 million ont été touchées par le choléra.

Lire la suite

« Grande marche du retour ». Les Palestiniens à la trappe de l’actualité

Des milliers de Palestiniens ont pris part, à une nouvelle vague de manifestations le long de la frontière de Gaza, dans le cadre de la « marche du retour », une protestation demandant le retour sur leurs terres qu’ils ont dû fuir ou abandonner il y a 70 ans. Depuis le 30 mars, on déplore ainsi 28 tués et plus d’un millier de blessés parmi les manifestants. La question palestinienne se trouve rejetée au second plan de l’actualité, marquée surtout par la guerre en Syrie – et tant d’autres conflits.

Lire la suite

« C’est l’école qui créé l’islamisme ! » Entretien avec Hamid Zanaz, écrivain algérien

Écrivain algérien, Hamid Zanaz vit en France depuis une vingtaine d’années. Son dernier ouvrage est titré “Islamisme: comment l’Occident creuse sa tombe”. Qui va entendre cette mise en garde lancée depuis 2015 ? Pour lui, il n’y a rien à retenir de la religion du prophète, islam et islamisme sont synonymes. Ce détracteur résolu de l’islam explique pourquoi et nous livre son regard sur le monde arabe et l’Algérie.

Lire la suite

Bonne nouvelle. Les journaux sont foutus, vive les journalistes !

(2004). John MacGregor, chercheur étatsunien, n’y va que par quatre chemins : 1) la presse quotidienne est condamnée ; 2) les prépayés (« gratuits ») vont assurer une première relève transitoire… ; 3) …suivie par une déferlante technique et journalistique : disparition quasi totale des industries de presse au profit de l’internet ; 4) les « centres de presse » fonctionneront comme les agences actuelles, sans support matériel, et emploieront 80 % de journalistes.

Lire la suite

Islamisme. Une insulte contre la foi et tout bascule dans le fanatisme

En juillet 2012, une vidéo anti-islam titrée” L’Innocence des musulmans” mettait le feu aux poudres islamistes. Rien n’a changé depuis,, sinon en pire.

Lire la suite
Translate »