mon JOURNAL. 4/01/05 : Pognon dans l’air. Silence élyséen. Et nos Pantoufles d’or !

Ce déversement soudain d’argent, ce raz de marée de générosité, ces tsunamis de culpabilité… Je suis dedans, comme les nous-autres, c’est sûr. Mais, je ne sais pas bien quoi, je cherche d’où vient ce sentiment diffus de… Ah oui, c’est ma hantise du panurgisme qui doit me remonter. Dès que le troupeau devient monstrueux, je vois la grande falaise d’où il va finir par se jeter.

————————————>
RECTIFICATIF – 17h30. Mon voisin de blog et informateur, ci-dessous mentionné, y était allé fort en inférence – et moi pareillement, en lui emboîtant le pas – et supputant que les opérateurs de téléphone portable se feraient “du blé avec le tsunami”. Il n’en est rien, vérification faite, après alerte rectificative dudit informateur (merci pour ses scrupules). En effet, Orange et SFR disent verser à trois associations (Croix Rouge, Secours catholique et Secours populaire) l’intégralité du montant de l’opération, soit 1 euro + le prix d’envoi du message, à ces associations. (Je n’ai pu vérifier auprès de Bouygues, dont le site ne dit rien à ce sujet). Honni soit qui mal y pense!
• Cette mise au point va-t-elle épargner “C’est pour dire” de l’infamie d’une Pantoufle (bronze, argent, or)?. Votre verdit sera sans appel.

===> TEXTE ORIGINAL Tiens, ce coup des SMS de charité. Là, je sens la manip’ de près, je la renifle… Et voilà qu’un voisin de blog (http://www.ppplog.com/) m’envoie un émile d’alerte. Je le cite : « J’ai saoûlé tout le monde pour qu’ils envoient le texto “Asie” au 80 222, pour envoyer un euro à la Croix-Rouge. Après coup j’ai réalisé qu’on était encore en train de se faire avoir, les opérateurs téléphoniques relaient cette action mais c’est tout bénef pour eux. Ils nous font payer un euro mais ils gardent pour eux le prix habituel d’envoi du SMS. L’argent des SMS serait reversé aux associations, il n’empêche que ça arrange bien les opérateurs que les gens explosent leur forfait textos. […] Finalement après les millions de textos envoyés pour le Nouvel an, la nouvelle killer app [ ??? à C’est pour dire on décroche, là…] des opérateurs c’est le charity business, fallait y penser ! D’ailleurs en Italie l’opération était lancée avant le 1er janvier, mais en France ils avaient sûrement peur de ne pas assurer l’envoi des vœux ET des dons. Le choix était vite fait, je suppose. Puuutain. Autant faire un don directement de quelques euros à la Croix Rouge, c’est moins rigolo à faire mais quand même plus efficace. » Et ces touristes, dites, qui ont déjà réinstallé leurs transats ! Questionnés par la télé, ils se donnent des airs quasi caritatifs – quasi seulement car les propos de cons riches suintent forcément le pognon. Celui qu’ils claquent au Sri Lanka en une semaine, par exemple, fait vivre une famille autochtone pendant un an… Et en plus, ils se libèrent de leur début de mauvaise conscience (s’ils en ont une). Ça, je l’ai entendu dans le poste ce matin, expliqué par un «tour operator» à la jactance quasi humanitaire… Et la journaliste qui conclut : «Après tout, concède un porte-parole du Quai d’Orsay, chacun prend ses responsabilités». Pantoufledor_1Tu parles, Charles : encore une [sur Inter, toujours] qui mérite notre Pantoufle d’or (voir Le Palmarès de la Pantoufle de Presse (PPP)) pour avoir fait parler un OVNI journalistique. Procédé facile, classique : dégueulasse. [Démenti possible et droit de réponse garanti ici même contre le nom dudit porte-parole].

Deux bonnes nouvelles (a priori) ont été englouties dans les pires : les accords de cessez le feu au Darfour (Soudan) et en Casamance (province indépendantiste du Sénégal).

Il y a silence et silence. Ainsi, hier, la minute élyséenne, bien assourdissante, ai-je trouvé, à côté de la délicieuse semaine marocaine. Bien bronzé le président, n’est-il pas?

Pour moi, c’est dans la continuité de l’Indifférence magistrale de nos gouvernants face à nos 15.000 morts de la Canicule.Pantoufledor_2
Ne me parlez donc plus du Mattei, ce planqué à la Croix-Rouge. Que pourtant France inter, décidément, a trouvé le moyen d’inviter à son tour – alors que C’est pour dire les avait avertis du risque majeur ;-)) (FRANCE 2. On allait donner pour la Croix-Rouge… et puis J-F Mattei a surgi). Et c’est ainsi, mesdames et messieurs, que la radio du service public gagne encore une Pantoufle d’or!

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Ben c’est vrais que quand une info est verifiable autant le faire.
Maintenant blog boite a rumeur pourquoi pas mais honnetement qui va prendre pour argent comptant ce qu’il y a ecris dans un blog?

Translate »