Bien chers confrères. Libé dit que Le Monde qui dit que Libé, sans parler du Figaro qui…

L’infodiversité, c’est beau. Mais ça revient cher. Pour s’informer sur Libé, il faut lire Le Monde. Pour Le Monde, c’est Libé. Et, à pleines louches de conditionnel, Le Figaro balance bien aussi. Dommage que l’Huma du jour ne parle pas de Dassault… Exemples tout frais de la famille tuyau-de-poële. «C’est pour dire» – et c’est donné!

Lib_1

Libération [5/02/05] : Manif devant «Le Monde»

Deux cercueils en carton ont été déposés vendredi à midi devant le siège du Monde, sous une banderole des plus explicites : «Aden, le Monde Initiatives. A qui le tour ?» A l’origine de cette action, les salariés des deux titres dont l’arrêt est programmé, rejoints par des membres d’autres filiales du groupe La Vie-Le Monde inquiets des menaces de «restructuration» qui pèsent sur eux, telle la librairie La Procure ou encore les éditions Desclées de Brouwer. Total : une centaine de manifestants, dont des journalistes du quotidien.

Mond_1

Le Monde [5/02/05] : La nouvelle casaque d’Edouard de Rothschild

[…] Et il n’y aurait pas d’autres hypothèses à échafauder pour expliquer son irruption dans la vie du journal. Pas la moindre, vraiment ? On se doute que les rédacteurs du quotidien ont cherché à s’en assurer. Un tract du syndicat SUD, majoritaire parmi les journalistes de “Libé”, a ainsi sonné l’alarme, début janvier : “Edouard de Rothschild a déjà financé, à droite, des campagnes électorales.” L’intéressé dément : “Jamais !”

«La rumeur a aussi circulé qu’Edouard de Rothschild passait ses vacances avec Nicolas Sarkozy. Cette fois, il confirme : il est bien un ami de Nicolas et Cécilia “depuis longtemps”, et a effectivement passé une fois des vacances avec eux, une fois, à La Baule, mais il souligne qu’il a tout au- tant des amis à gauche. Pas de faux procès, dit-il : “Je ne fais pas de politique.”

« Autre piste, elle aussi intrigante : les liens qu’Edouard de Rothschild entretient avec Jean-Marie Messier, l’ex-PDG de Vivendi Universal. Ses deux principaux collaborateurs sont Agnès Touraine et Guillaume Hannezo, qui, auparavant, constituaient la garde rapprochée du patron déchu. Serge July, de son côté, entretient une relation de confiance ancienne avec le même Jean-Marie Messier, auquel il avait confié l’avenir financier du journal, à l’époque où il était encore associé-gérant chez Lazard.

Fig

Le Figaro [7/02/2005] : Recapitalisation du Monde: vote des rédacteurs repoussé au 17 février

[…] « Dans cette recapitalisation, certaines sociétés, dont le nom est tenu secret, n’auraient pas tenu leur conseil d’administration pour valider cette participation. Par ailleurs, il y aurait une société cotée dont le nom n’a pas été dévoilé, qui est soumise à des règles d’information financière.

« Selon une bonne source, une entreprise devrait apporter 5 M EUR mais son conseil ne s’est pas encore prononcé. En revanche, les négociations ne sont pas achevées avec celle qui doit apporter 20 M EUR.

« Le groupe Lagardère, dont l’intérêt pour ce dossier est connu depuis janvier, “est en voie de conclusion” avec Le Monde, a-t-on indiqué de source bien informée, et deviendrait actionnaire “à un peu moins de 15%” du capital et investirait 35 millions d’euros dans le quotidien dont 25 millions en cash et 10 millions d’euros par l’apport que Lagardère possède dans les Journaux du Midi (Midi Libre).»

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Voilà ce que c’est un mot en entraîne un autre.
la folie devient Nanterre Université
plus rien ne sait comment il s’appelle.
On est perdu dans la purée
et les canards enchaînent.

Translate »