Florence-Hussein. Et pourquoi pas un Téléthon sur le journalisme ?

« Vu à la télé » comme ils disent sur les promos : vu, hier, Raffarin au Salon du livre, cet autre supermarché. Hein ? Bon, d’accord : ce supermarché autre… Mais je ne retirerai rien de l’image télé : celle d’un éléphant dans un magasin de porcelaine.

01raffarinEt je te préviens, Florence : il te porte sur son cœur, juste sous la boutonnière occupée par un bidule bleuâtre. Si si, regarde ! Tu le vois, feuilletant un livre d’images, ce que les marchands appellent un «beau livre» – ce qui veut dire qu’il est cher.

Bien sûr, pas cher comme tu peux l’être au cœur du premier ministre de la France, là où tu n’as pas de prix… Quoique. Car tu commences à coûter cher, je te le rappelle – après notre président d’ailleurs, qui avait osé cette objection de pingre à propos des excursions journalistiques en pays non touristiques. Oui, j’avais noté et ça ici même, foi de bloguiste : «Cela a un coût global très important pour la nation» a notifié le président, qui est bon en calculs.» [“mon JOURNAL. 9/01/05 : Mais qu’on en finisse avec ces coûteux journalistes !“]. C’était à l’occasion de la libération de Chesnot et Malbrunot. Il avait aussi dit : «S’il y avait moins de journalistes sur place, il y aurait moins de risques». Eh !

Je te rappelle tout ça Florence pour que tu comprennes bien que ça commence à bien faire tes frasques iraquiennes, toute cette publicité tapageuse, ces fanfares même… Et pourquoi pas un Téléthon ?

Tiens, mais v’là une idée qu’elle est bonne, non ? Monter d’un cran, s’il faut en venir à payer ton billet de retour et le gros bakchich qu’il va falloir aligner, on devine…

Sans (trop) déconner, pourquoi pas une sorte de Téléthon sur le journalisme, grandeurs et servitudes ? Un grand tam-tam dans la galaxie médiatique, relayé par Al-Jazira, par exemple, histoire de résonner jusqu’aux paraboles de Bagdad… Pour le coup, ça serait du « vu à la télé ».

Voilà, «c’est pour dire»… Et je l’ai dit. J’espère que tu capteras tout ça Florence, au moins par télépathie. Et bien sûr, fais passer à Hussein, si jamais tu le côtoies encore.

Le site de soutien : http://www.pourflorenceethussein.org

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
HOUSSIN Louis

Je signe la pétition contre le matraquage médiatique à propos de la mort du Pape.

Translate »