Barclay, qu’il aille au diable !

Allez donc mater les commentaires qui suivent, ci-dessous, l’article « Fiche pratique. Comme Eddie Barclay, bien réussir sa sortie médiatique« . Ça vaut le coup. En particulier la réaction du chanteur Jacques Bertin, qui a connu l’oiseau et l’a envoyé paître. Du pas médiatico-biznesso-corrrect.

Translate »