1_chesnot_malbrunoAllez-vous me trou­ver trop gro­gnon avec ce qui va suivre ? Parce que, «je sais pas vous», Ches­not et Mal­bru­not, hein, ils sont bien sym­pas… Mais. On en par­lait, ma blonde (ASQ = au sens qué­bé­cois) et moi, d’ailleurs c’est elle qui a com­men­cé : « Tu trouves pas, qu’elle me fait, qu’on com­mence à les voir un peu beau­coup ? Bon, leur bou­quin, nor­mal qu’ils racontent leur cap­ti­vi­té. Ce qui me gène c’est le côté pro­mo. Regarde same­di soir, chez Ardis­son, comme n’importe quelle nou­veau­té pro­mo­tion­nelle. Et rebe­lote ce lun­di matin sur France Inter dans Eclec­tik. Pour ne par­ler que de ce que je vois… Ah oui, aus­si ce papier dans Le Monde du 16, chro­nique télé jus­te­ment : il parle de l’émission du same­di soir, Ardis­son encore. Le ser­pent média­tique, en se mor­dant la queue, ne sent plus la dou­leur, for­cé­ment, il s’est anes­thé­sié lui-même !

« Moi, qu’elle pour­suit ma blonde, je ne ver­rais qu’un seul jus­ti­fi­ca­tif à cette pro­mo déchaî­née, qui va faire du pognon, non ?, ça serait qu’ils aban­donnent leurs droits d’auteurs à Repor­ters sans fron­tières. Ils les ont assez défen­dus, tu trouves pas ? Et en plus, main­te­nant ils ont un bou­lot fixe, une noto­rié­té et presque un sta­tut de vedette…

« Je trouve que ça leur don­ne­rait du panache. A quoi tu penses ? tu dis rien !

« Je note ce que tu dis, pour mettre tout sur le blog. Ouais, ça ne man­que­rait pas de panache. »

Share Button