Chesnot-Malbrunot. Idée de promotion pour une marque qui marche

1_chesnot_malbrunoAllez-vous me trouver trop grognon avec ce qui va suivre ? Parce que, «je sais pas vous», Chesnot et Malbrunot, hein, ils sont bien sympas… Mais. On en parlait, ma blonde (ASQ = au sens québécois) et moi, d’ailleurs c’est elle qui a commencé : « Tu trouves pas, qu’elle me fait, qu’on commence à les voir un peu beaucoup ? Bon, leur bouquin, normal qu’ils racontent leur captivité. Ce qui me gène c’est le côté promo. Regarde samedi soir, chez Ardisson, comme n’importe quelle nouveauté promotionnelle. Et rebelote ce lundi matin sur France Inter dans Eclectik. Pour ne parler que de ce que je vois… Ah oui, aussi ce papier dans Le Monde du 16, chronique télé justement : il parle de l’émission du samedi soir, Ardisson encore. Le serpent médiatique, en se mordant la queue, ne sent plus la douleur, forcément, il s’est anesthésié lui-même !

« Moi, qu’elle poursuit ma blonde, je ne verrais qu’un seul justificatif à cette promo déchaînée, qui va faire du pognon, non ?, ça serait qu’ils abandonnent leurs droits d’auteurs à Reporters sans frontières. Ils les ont assez défendus, tu trouves pas ? Et en plus, maintenant ils ont un boulot fixe, une notoriété et presque un statut de vedette…

« Je trouve que ça leur donnerait du panache. A quoi tu penses ? tu dis rien !

« Je note ce que tu dis, pour mettre tout sur le blog. Ouais, ça ne manquerait pas de panache. »

Partager
Translate »