Microsoft, collabo et censeur de la dictature chinoise

En chinois, « démocratie », « manifestation » et « droits de l’homme » sont de gros vilains mots interdits-caca-prison. N’allez surtout pas les écrire sur votre blog. D’ailleurs en Chine vous ne pourriez même pas ! Grâce à Microsoft. Merci Bill Gates, pour cette contribution à la Liberté. En effet, Microsoft vient de créer là-bas une société mixte pour étendre son empire par le biais de la version chinoise de son outil de blog, MSN Spaces. Un empire dans un autre, ça laisse entrevoir un sacré empilement de pognon. Déjà près de 100 millions de Chinois qui surfent – et ce n’est que le début.

Image_1_2Donc, face à de telles perspectives d’expansion mortifère, la firme impérialiste n’a pas hésité à collaborer avec la dictature impériale. Entre dominateurs, on se comprend. Le résultat est comme magique : Les gros mots, raconte le correspondant du Monde à Shanghaï, Brice Pedroletti, « lorsqu’ils sont dans l’“espace perso” de l’utilisateur, provoquent l’apparition d’un avertissement : “ Ce texte contient une expression qui n’est pas autorisée, veuillez supprimer cette expression.” La réactivité du cerbère électronique varie selon les combinaisons de mots et la période de la journée. Le mot youxing, “manifestation”, placé dans le titre, est rédhibitoire.»

Lire l’article

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
PaysanPerverti

“We’re in business in lots of countries. I think every time you go into a market you are faced with a different regulatory environment and you have to go make a choice as a business. Even with the filters, we’re helping millions of people communicate, share stories, share photographs and build relationships. For us, that is the key point here.” [Adam Sohn, a global sales and marketing director for MSN.] “In terms of the reality of the situation, those business deals are going to continue as globalization expands,” said Tala Dowlatshahi, a spokeswoman for the international media advocacy group REPORTER… Lire la suite

Translate »