Contrai­re­ment à ce que l’on nous serine par­tout, l’Allemagne n’a pas encore rati­fié le Trai­té euro­péen. C’est ce que révèle le Spie­gel dans sa livrai­son du 15 juin.

Selon l’hebdo de Ham­bourg, le pré­sident Köh­ler n’accepte pas pour l’instant de contre­si­gner le vote par­le­men­taire rela­tif au TCE. Or, c’est lui qui a le der­nier mot. Schrö­der pro­pose, lui offi­cia­lise par une signa­ture. Et là, il attend qu’une plainte dépo­sée par un citoyen alle­mand, Peter Gau­wei­ler, soit ins­truite par les plus hautes ins­tances juri­diques du pays. Gau­wei­ler sou­ligne qu’une consti­tu­tion dont l’objet est d’ôter au par­le­ment, donc au peuple, tous les pou­voirs, doit être enté­ri­née par le peuple lui-même, donc par un référendum.

L’argument est jugé suf­fi­sam­ment valable par Köh­ler pour l’avoir convain­cu qu’il est urgent de ne rien signer. Et l’affaire risque de durer quelques mois... Pré­tendre que l’Allemagne aurait rati­fié le trai­té relève donc de la dés­in­for­ma­tion. Bizar­re­ment, aucun média fran­çais ne semble souf­fler mot sur ce sujet. Vous venez peut-être de lire un scoop blogo-hexagonal.

Lire l’article du Spiegel
Mer­ci Dominique !

Share Button