Quand Jack Lang laboure comme un bœuf aux Vieilles charrues

Voilà que Jack Lang entend des voix, beaucoup de voix (50.000) et qu’il les confondrait même avec des voies (de 2007)… Merci à Sabin, internaute chevronné, qui me signale l’affaire : « J’ai glané sur internet une très jolie affaire sur Jack Lang et le festival des vieilles charrues, où le simple mensonge politique se sublime et frôle la mythomanie, c’était assez réjouissant dans l’absolu de lire cela. Non par haine pour l’homme, mais par principe, comme quoi un mensonge trop important ne passe pas ».

Au départ donc, une interview du candidat à la candidature dans le Nouvel Obs. [17/08/06] Lequel déclare, sans doute enivré par son habituel lyrisme : « … Des signes qui ne trompent pas. J’étais l’autre jour au Festival des Vieilles Charrues. Un événement extraordinaire, inventé, porté par des bénévoles. La preuve de la vitalité de ce pays, qui n’attend qu’une délivrance… On m’attrapait dans les allées. « On sera avec vous l’an prochain, débarrassez-nous de cette droite ! » Je suis monté sur scène pour saluer Jamel Debbouze. 50 000 jeunes m’ont applaudi. Ils criaient, « Jack président ! » »


L’affabulation, trop grosse,
n’a pas manqué de provoquer réactions et protestations. A commencer sur le blog-même de Lang. Tant et si bien que l’Obs’ – qui avait gobé tout cru ! – en est venu à démentir : « Après la publication de l’entretien, nouvelobs.com a reçu plusieurs mails de lecteurs qui vont à contresens des déclarations de Jack Lang.

« Ainsi, Céline H.: “M. Lang n’est pas monté sur scène: il a salué Jamel Debbouze en coulisse, ce qui a été rapporté et photographié dans l’édition bretonne d’Ouest France. En aucun cas il n’a été acclamé par les 50.000 spectateurs (qui d’ailleurs ne sont pas tous jeunes…) aux cris de “Jack président”. Pur mensonge électoraliste!!”

« Même son de cloche chez Robin C., qui écrit: ” (…) il annonce dans son entretien être passé sur scène lors de Jamel! C’est FAUX. Pour avoir vu le spectacle de JAMEL, qui fut au passage excellent, Lang n’est jamais venu et il n’a encore moins reçu de ‘Lang Président’ par 50 000 jeunes ! »

On sait à quel point les journalistes peuvent être moutonniers – Panurge les conduit au précipice. Ainsi le Figaro papier du même 17 août, sous le titre « Jack Lang y croit toujours », reprend comme pain béni les précieux propos publiés dans le Nouvel Obs’ : « Selon le député de Boulogne-sur-Mer, sa chance serait le soutien indéfectible de la jeunesse. «J’étais l’autre jour au Festival des Vieilles Charrues. On m’attrapait dans les allées. Je suis monté sur scène pour saluer Jamel Debbouze. 50 000 jeunes m’ont applaudi. Ils criaient Jack président !», assure-t-il. » »


Et le Figaro.fr de rectifier le lendemain, sans gêne ni excuses : « Une amnésie collective aurait-elle frappé les milliers de spectateurs du festival musical des Vieilles Charrues? « Je n’ai pas vu l’ombre d’un Jack Lang sur scène » ; « Jack Lang n’est absolument pas monté sur scène avec Jamel! » ; « Je confirme, c’est absolument faux »… Sur le forum officiel du festival, les spectateurs ayant assistés au spectacle du comique Jamel Debbouze sont unanimes : pas de Jack Lang sur scène ce 22 juillet à Carhaix, en Bretagne. » »

Allez faire un tour sur le blog de Lang, ll en prend plein la tronche ! Extraits : « Vous vous foutez de notre gueule ou quoi ? Vouloir être Président et mentir comme cela, c’est incompatible. Et ce matin sur RTL , le bon Jack qui conseille à tous les candidats de mettre leur égo dans leur poche. C’est à mourir de rire. Du grand guignol bas de gamme. »

Autre extrait : « Par contre quand mr lang était avec georges frêche pour insulter les harkis, là il n’ a rien entendu… alors que mr lang était à côté… ne souffririez-vous pas de votre appareil auditif mr lang ? » Et c’est Agathe, journaliste à Quimper, qui emballe le tout : « Difficile de mettre la charrue présidentielle avant 50.000 bœufs ».

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
didson

“Je sors d’Europe 1 et je griffonne les sensations qui m’ont assaillies lorsque le 9 juillet dernier au stade de Berlin, j’ai entamé un tour d’honneur, juste avant la séance de tirs aux buts entre Français et Italiens. Les 80 000 spectateurs scandaient “Jack président, Jack président ou Chancelier ou Reine d’Angleterre !!” ….arf !vous dire l’émotion qui s’est emparée de moi dans ces moments indescriptibles, cette ferveur, cette liesse, l’amour que ces gens humbles portaient à ma personne, l’espoir que je faisais naître en eux…j’en chancelais soudain et m’écroulais dans la surface de réparation, terrassé par le bonheur…” (lire… Lire la suite

Translate »