Sarkozy ose débarquer à Venelles demain ! (avec combien de divisions blindées ?)

Il fait comme si je l’avais invité. Mon démenti est catégorique : Sarkozy ose venir à Venelles à l’insu de mon plein gré. Je parierais que son passage (éclair comme dab, et tant mieux !) a été machiné par son adorateur local, le maire de Venelles, UMP tendance Madelin, si ça veut encore dire quelque chose. C’est pour vous situer l’artiste, bien à droite de droite, qui dit « aimer les Africains », surtout quand il va faire du tourisme en 4×4 au Sénégal. Tandis que Gitans et manouches  n’ont pas le droit de séjour à Venelles.

Cette commune de 7.500 habitants – enfin sa municipalité de second mandat – se distingue aussi pour avoir décidé d’équiper sa police des fameux pistolets Taser. Car cette cité bourgeoise au nord d’Aix connaît un niveau de délinquance proche de zéro. Mais on n’est jamais assez prévoyant dans ce domaine.

On n’en dira pas autant pour ce qui est de la prévoyance sociale puisque le maire se vante de ne pas appliquer la loi dite SRU obligeant les communes à construire sur son territoire 20% de logements sociaux. Eh bien à Venelles, braves gens, ce taux atteint 3,8 % !  Il se trouve même en dessous de celui de… Neuilly-sur-Seine – dont l’ancien maire et ci-devant président de la République se trouvera donc demain en pays familier, accueilli par un zélé disciple.

Programme annoncé, sauf imprévu : Première station, à Aix, chez Supersonic Imagine, une entreprise « modèle », spécialisée dans l’imagerie médicale.

Deuxième station au Parc des sports de Venelles pour une table ronde avec les chefs d’entreprise et les acteurs locaux. Dernière station possible auprès des militants UMP, à Bouc-Bel-Air.

Et combien de divisions de CRS, gendarmes mobiles, hélicoptères, blindés, lance-missiles ?

img_0659.1239027798.JPG• Post scriptum. C’est d’un farce : mobilisation générale des services municipaux ! Tout le monde sur le pont, et que je t’astique et que ce soit nickel ! : routes goudronnées à neuf, signalisation au sol, trottoirs; toilettage des rues. Le Parc des sports fourmille d’une hyper-activité, en phase avec celle du Visiteur d’un demi-jour : coups de peinture d’urgence, installation d’un groupe électrogène, tirage de nouvelles lignes téléphoniques, voitures bleues en nombre… Le maire vibrionne en tous sens. On dirait la Noce chez les petits-bourgeois, du Brecht version plouque. J’imagine que le préfet fait dans son froc en pensant à son ex-collègue de la Manche… Ça me rappelle aussi une pièce de Gogol, le Revizor, sorte de contrôleur général du tsar dont la venue annoncée met les édiles d’une petite ville sens dessus-dessous. Je revois aussi cette image de mon livre d’histoire montrant la reine Victoria visitant l’Irlande, circulant en carrosse entre des rangées de palissades masquant la misère du peuple. Mais je fais du mauvais esprit. Il ne s’agit ici ni d’un tsar ni d’une reine, juste un humble serviteur de la République.

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Cyril Di Méo

Mais on pourra bientôt se faire Taser dans un écoquartier….ça change tout..

Ps vu l’état des trottoirs aixois..il aurait mieux valu qu’il aille à Aix..on a besoin de lui

Translate »