Mort à l’Île royale du Salut

Mort à l'Île royale du Salut
Mort à l’Île royale du Salut

Complément de légende nécessaire : il s’agit de la page de  garde du maigre dossier de bagnard de mon arrière-arrière grand-père paternel, mort en 1856 à l’Île royale du Salut (Cayenne). Il avait été condamné aux travaux forcés à perpétuité en 1852 pour homicide avec circonstances atténuantes. Je n’ai appris son existence – et sa mort enfouie comme une honte familale – que tardivement, de manière presque fortuite. Puis, en 2001, j’ai retrouvé son dossier dans une boîte d’archives, au Centre des archives d’outre-mer à Aix-en-Provence, près de chez moi. Le reste serait trop long à raconter ici… En tout cas, c’était avant l’invention de la photo. Avait-il une “tête d’assassin” ?

Partager

<span style=

  S’abonner  
M'avertir en cas de
Translate »