« Louise nue » à Metz.  Ingres, Rubens… Faber

Faber expose sa « Louise nue » à Metz. Ce qu’il en dit : « Comme d’autres, je voyage sur la toile, regarde les femmes nues. Voilà que je découvre ces toiles d’Ingres, ou Rubens, ce que l’on nomme des odalisques. J’ai tenté de redessiner ces femmes superbes. J’ai viré coussins et tentures pour isoler les corps, aller à l’essentiel, faire le plus avec le moins de traits. » Vernissage ce jeudi 4 juillet – 18h – librairie La Cour des grands, rue Taison, Metz. Échange, causerie et pot amical.

Partager
Lire la suite

Pour saluer Anémone, une grande dame

Anémone, un nom de fleur, une grande dame. J’évite autant que possible ce genre de qualification, trop souvent vite envoyée. Anémone, l’actrice, la comédienne, la personne : le tout dans une même enveloppe de femme libre. Elle est morte à 68 ans, entre autres d’avoir trop fumé. Sans doute fut-elle « trop », en général : entière jusqu’à l’intransigeance, peut-être même un peu teigneuse.

Partager
Lire la suite

Faber. Monsieur L’Homme, dernière

Après 30 ans sur les planches (à dessin), Monsieur l’Homme tire le rideau et sa révérence. Le célèbre personnage de Faber – parutions multiples dans Le Républicain lorrain (fin 1989), Le Jeudi, au Luxembourg (21 ans), La Charente Libre, La Voix du Nord, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, un peu Le Figaro, L’Humanité, France Soir, et aussi Courrier International, et même L’Orient-Le Jour… – a décidé de vivre de ses rentes, faisant même don de son corps aux Éditions Libertaires qui vont le publier en bouquin.

Partager
Lire la suite

Tomi Ungerer. Il observait, il comprenait il dessinait, toujours juste

Artiste aux multiples talents, Tomi Ungerer, mort ce 9 février à 88 ans, fut l’un des plus brillants dessinateurs de sa génération. On lui doit aussi de remarquables livres pour enfants, des sculptures, des affiches et plusieurs textes, dont certains sont autobiographiques  Comme le souligne André Faber dans son hommage, Ungerer fut avant tout un fin observateur de la société de son temps et un satiriste de la veine de Daumier et de Grosz.

Partager
Lire la suite

Daniel Humair. Conversation à quatre sur un air de baguettes

Charlie Jazz à Vitrolles. La salle était pleine d’un public venu saluer un monument. Même si Daniel Humair ne se considère pas comme tel. À 80 ans sonnés, il pourrait n’avoir plus rien à prouver. Mais chacun de ses concerts apporte sa preuve. Comme ce soir-là, avec son quartet de musique populaire et savante. Une vibrante conversation à quatre autour du Modern Art, avec baguettes – et pinceaux, car ce grand musicien est aussi peintre talentueux. [Photo Gérard Tissier] [Temps de lecture : ± 4 mn]

Partager
Lire la suite

Musique. Pour saluer Legrand Michel

Michel Legrand est mort. Que dire de plus et d’original sur ce qui sera répété à satiété ? Rien, ou si peu ici. Juste un petit bout de film qui place ce pianiste de génie en duo, face à un Darry Cowl inattendu. Ce document, qui commence et finit comme un sketch, témoigne de deux talents heureusement réunis. Les artistes embellissent le monde – ou le rendent moins laid. Salut à eux !

Partager
Lire la suite

Maurice Deleforge. Le maître, l’ami, le frère

Maurice est mort ce 16 octobre, à la veille exacte de ses 85 ans. Maurice Deleforge, directeur des études durant 40 ans à l’ESJ de Lille. Autant dire directeur de fait, tant il avait animé – donné un souffle, une âme, donc – à cette École supérieure de journalisme qui pouvait ainsi se prévaloir, en effet, d’une certaine supériorité. Pas au sens d’une forme d’« excellence de palmarès »,  mais d’un lieu d’apprentissage  visant à élever le journalisme à hauteur d’humanisme. Par sa qualité d’être, Maurice fut ce passeur. Un maître, oui, et un ami, un frère. [Temps de lecture ± 10 mn]

Partager
Lire la suite

Le Pétillon ne pétillera plus, par Faber

Fameux dessinateur, inventeur de Jack Palmer, un détective barjot à gros nez, Pétillon est mort ce 30 septembre, à 72 ans. Il se distinguait surtout par ses dessins éditoriaux dans le Canard enchaîné. Il fut aussi scénariste du Baron noir, strip atypique et satirique dessiné par Got. Dans tous les cas, souligne Faber, « Ça tombait vite, juste, fort, intelligent, jamais vulgaire. » [Temps de lecture ± 1 mn 20 – plus les dessins !]

Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (le mien). 5) À Lodève, l’éblouissant Paul Dardé, tailleur de pierre

Chronique :  cinquième épisode d’une petite série inspirée par « mon » été. Des mots pour freiner les ardeurs de Chronos, dieu du Temps et de la Destinée. Des mots et des images pour tenter de ralentir la cadence des jours. Aujourd’hui : à Lodève, autour de l’éblouissant Paul Dardé, tailleur de pierre. [Temps de lecture : environ 3 mn 30.]

Partager
Lire la suite

Estivale. La cigale n’est pas celle qu’on croit

cigales accouplement

Le bel canto de la cigale reprend à chaque été et, croirait-on, pour l’éternité. Cet étrange insecte, ayant galéré sous terre des années durant, apparaît soudain au soleil où il vient mourir au bout de quelques semaines, le temps de séduire sa belle et d’assurer la reproduction de l’espèce.

Partager
Lire la suite

Impressionnant ! Comment j’ai perdu connaissance à cause d’une Scène de ménage

Qu’importe la chaîne… L’ivresse, je la trouve presque chaque soir sur M6 en me délectant des « Scènes de ménage ». L’autre soir, j’y ai même frôlé le coma et, carrément connu une syncope. Si ! Vous vous demandez quoi-qu’est-ce ? Ben voilà :

Partager
Lire la suite

Exclusif. Le célèbre « Nu au chat » de Faber va être exposé au Louvre-Téhéran

André Faber, le talentueux dessinateur et auteur que connaissent et apprécient les lecteurs de « C’est pour dire » s’apprête à exposer un de ses chefs d’œuvre à Téhéran, en l’occurrence le célèbre « Nu au chat ». C’est la première fois qu’un nu féminin sera montré en public sous un régime islamique intégriste.

Partager
Lire la suite
Translate »