Fukushima. L’ex-président de l’autorité de sûreté nucléaire des États-Unis, ennemi de l’intérieur

g-jaczko-nucleaire-fukushima-usaEx-président de l’autorité de sûreté nucléaire des Etats-Unis, Gregory Jaczko vient de jeter un sacré pavé dans la mare nucléariste. « Ce qui s’est passé à Fukushima est tout simplement inacceptable » a-t-il déclaré dans un entretien évidemment repris par le réseau Sortir du nucléaire. Il n’est pas le premier à dénoncer les insupportables conséquences de tout accident nucléaire, dont l’éventualité – sinon la probabilité – n’exclut aucune installation nucléaire dans le monde. La nouveauté, en l’occurrence, vient de l’auteur de cette dénonciation, à savoir l’un des haut responsables de la sûreté nucléaire des Etats-Unis où les pronucléaires, faut-il le souligner ? le considèrent désormais comme un ennemi.

Partager

6
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

Ben, il était temps de prendre position !

BION

Pourquoi ce responsable du monde du nucléaire a-t-il décidé de dénoncer médiatiquement une chose que le grand public, en majorité, connaît depuis fort longtemps ? N’est-ce pas une manipulation : en médiatisant ainsi une sorte de reconnaissance ce monde du nucléaire tenterait ainsi de faire évoluer leur image (ils savent combien elle est devenue mauvaise) en misant sur un vieux réflexe : faute avouée … pardonnée ? De plus, ce n’est plus au niveau des idées qu’il faut en rester, c’est dans le passage concret à l’acte : le modèle occidental, par ses impacts catastrophiques, est “inadmissible” aux yeux des… Lire la suite

Gian

Avis aux civilisés : et si nous mettions fin aux épuisements, consécutifs de nos tentatives de plusieurs décennies, à vouloir faire entendre raison aux sourds qui, par leur délire consumériste, énergétivore et destructeur du vivant sur la planète, réalisent une véritable dictature du prolétariat aussi mécanique que mondialisée ? Et si nous portions sur le chaos un regard positif, considérant que seul le cataclysme est capable de transmuter une humanité inaccessible à la raison ? Certes, c’est du poker, mais cela soulagerait du syndrome d’impuissance. Allez, soyons lucides : qui d’entre nous a envie de se sacrifier dans la prochaine… Lire la suite

faber

Alors, ça boum ?

Translate »