Église. Le lapsus du p’tit Nicolas

[dropcap]Quand[/dropcap] le corps et l’inconscient parlent plus fort que le p’tit Nicolas, fringant séminariste… On en apprend de belles, sur le site des Inrocks, à propos de  la vie sexuelle des prêtres, telle qu’exposée dans l’émission de télé dominicale le Jour du seigneurconsacrée à l’Assemblée plénière des évêques de France. Ou comment un lapsus a ruiné la prestation – mais pas la carrière, au contraire ! – du jeune séminariste. 

Merci au cafteur, l’ami Bernard Langlois !

Partager

Gerard Ponthieu

Journaliste, écrivain. Retraité mais pas inactif. Blogueur depuis 2004.

S’abonner
Notifier de
10 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Gian
14 novembre 2014 10 h 43 min

Il nique.. oh là !

Vincent
13 novembre 2014 17 h 11 min

Chassez le naturel, il revient aux grelots 😉

Jorris Lalande
Reply to  Vincent
13 novembre 2014 17 h 13 min

et à bas la culotte !

Frank
13 novembre 2014 16 h 00 min

Avoir deux ailes à la place des dés des coudes…

Frank
Reply to  Gerard Ponthieu
13 novembre 2014 17 h 37 min

Je compte sur l’imagination !

Gian
13 novembre 2014 13 h 35 min

Sûr que la masturbation, ça nécessite de l’huile de coude !

faber
13 novembre 2014 12 h 11 min

Plein les coudes, le mignon. Merci à Bernard Langlois qui nous fait bander du cerveau.

Bernard Langlois
Reply to  faber
13 novembre 2014 15 h 29 min

Merci m’sieur Faber !
(Mais en l’occurrence, je suis juste passeur… 🙂

Bernard Langlois
13 novembre 2014 11 h 40 min

On en apprenait beaucoup aussi (et bien plus) sur la vie de séminaristes dans l’excellente série d’Arte, “Ainsi soient-ils”…

Translate »
10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x