Le « terrible grand hyver » de 1709

Vous grelottez ? Alors imaginez vos aïeux, ceux de 1709, saisis jusqu’aux os par le froid polaire. Ce fléau a dévasté les récoltes et décimé la population.

Le « terrible grand hyver » de 1709 fut l’un des plus rudes (hormis celui de 1879) de notre histoire. Et sans conteste le plus dramatique en termes de bilan économique et humain. Comme un pied de nez à la puissance royale, il commence à frapper un 6 janvier, fête de l’Epiphanie, le jour… des rois !

Le royaume de Louis XIV éprouve durement les frimas du petit âge glaciaire. Cette période climatique, qui s’étend du début du XIVe siècle à la moitié du XIXe, se traduit par une avancée des glaciers, des températures basses l’hiver et les autres saisons fraîches et humides.

A partir de 1690, une moindre activité du soleil entraîne, selon les experts (qui se fondent sur les dates des moissons et des vendanges), un refroidissement d’environ 2 °C en Europe de l’Ouest. Un autre phénomène favorise la grande catastrophe hivernale de 1709 : l’éruption quasi simultanée de quatre volcans quelques mois plus tôt : le Vésuve (Italie), le Santorin (Grèce), le Fujiyama (Japon) et le Piton de la Fournaise (île de la Réunion). Les poussières expulsées ont affaibli l’irradiance du soleil. En cette terrible année, le ciel et la terre s’étaient donc ligués contre la France. Et avaient infligé à son roi si dispendieux et guerrier ce que beaucoup ont vu alors comme une « punition divine ».

Vidéo et texte empruntés au Parisien.

Share Button

Prenez la parole !

2 Commentaires sur "Le « terrible grand hyver » de 1709"

  Subscribe  
M'avertir en cas de
Mais quel est le but de ce battage médiatique, tous médias confondus, d’un froid “sibérien” alors qu’il fait à peine 0° (pour mémoire : – 67,8 ° à Verkhoyansk, Sibérie, en février 1892)? Traiter les gens comme des gosses débiles, qu’il faut surprotéger ? Inciter à ne rouler que bien plus lentement ? Choyer les vieux qui claquent dans leurs EHPAD sous-chauffés, mais votent tout de même ? Montrer par une évidente connivence que les médias “mainstream” sont le véritable quatrième pouvoir ? Meubler le vide intellectuel général ? Introduire dans le mental désagrégé de beaucoup de gens ce qu’ils faudrait qu’ils pensent, c.-à-d. ce qu’on… Lire la suite

Les médias nous ont bassinés avec les JO et il faut remplir les cerveaux vides des péquins que nous sommes…Alors la neige en hiver n’est ce pas extraordinaire ?

Translate »