Bonne année, bons lapsus !

Tout lapsus est généralement qualifié de « révélateur ». S’il ne l’est pas toujours, il fait souvent bien rigoler. Le petit florilège « cru 2018 » vaut mieux que les inévitables bêtisiers télé de fin d’année. Et puisqu’il y a du Freud « la-dessous », petit rappel psy en passant.

Partager
Lire la suite
Translate »