Réponse à la question » Qui a dit ?» [24/02/05]

Robert Hersant, en 1983, au Nouvel Observateur.

Hersant

19201996. Celui qu’on appelait « le papivore », ou « Citizen Hersant », avait constitué le premier empire de presse français, en dépit de ses activités sous l’Occupation. Son ascension est liée à la réussite de l’Auto-Journal (1950) à partir duquel, rachat après rachat, il constitue ce qui deviendre la Socpresse – aujourd’hui propriété de Dassault (87%) et de Aude Ruettard, petite-fille de Robert Hersant (13%).

En vrac et entre autres, l’empire Hersant a contrôlé en totalité ou en partie: L’Auto-Journal, France-Antilles, Centre Presse, Nord-Matin, Paris-Normandie, Le Figaro, Nord-Eclair, France-Soir, L’Aurore, Le Figaro Magazine, La Voix du Nord, Le Progrès de Lyon, Le Dauphiné libéré, L’Union, etc., ainsi que des dizaines de sociétés annexes.

Share Button